Le congrès du Remake 2000 à la municipalité de Vacoas/Phoenix, hier soir, a vu la participation des principaux membres de l’état major de la plateforme de l’opposition. Chaque intervenant n’y est pas allé de main morte pour tirer à boulets rouges surtout sur Navin Ramgoolam et Anil Bachoo. Passant en revue les différentes actualités, le Remake 2000 devait aussi revenir sur les « bruits qui courent selon lesquels l’alliance Ptr/PMSD n’organiserait pas de meeting traditionnel le 1er mai. » Alan Ganoo, leader de l’opposition de résumer : « Zot pe per ! Akoz lepep finn vir ledo are zot ! »
« Nous sommes à une semaine seulement du 1er mai !, devait s’exclamer Alan Ganoo. Et, à ce jour, il n’y a eu aucune communication de la part du Ptr quant à la tenue de son meeting traditionnel. Il y a quelques minutes, à la radio, en arrivant ici, j’ai entendu son directeur de communication, ce transfuge d’Abdullah Hossen, déclarer que “le PM viendra, très vite, avec le programme établi pour le 1er mai. À ce stade, on peut déjà informer le public que les leaders du GM iront déposer des gerbes symboliquement et ensuite, il y aura aussi une commémoration à la mémoire des 11 Mauriciens qui ont perdu la vie le 30 mars dernier”. Qu’y a-t-il de nouveau ?, s’est demandé M. Ganoo. « C’est le cas chaque année de déposer des gerbes et tout le monde, à part le gouvernement, a déjà rendu hommage aux 11 victimes des inondations meurtrières. Et ces personnes sont mortes par la négligence de ce gouvernement, précisément ! Ce n’est que maintenant qu’ils veulent leur rendre hommage ? » Le leader de l’opposition devait conclure : « En réalité, le Ptr a peur d’organiser un meeting le 1er mai. Ils savent que ce sera un fiasco ! Zot kone lepep finn vir ledo ek zot ! »
Sur la même question, plusieurs autres intervenants hier devaient aussi ironiser sur le fait que « aster sa gouvernman-la finn dekouver ki le 1er me, se fet travayer, alor pe dimann bann gran misie ki ena Casela ek lot parc bess zot tarif pou ki travayer al relax o lieu vinn meeting ».
Une fois encore, comme cela a été souvent le cas lors de cette campagne de mobilisation en vue du 1er-Mai, le co-leader du Remake 2000, sir Anerood Jugnauth, a démarré son allocution en s’adressant « non seulement aux sympathisants de notre alliance mais aussi aux partisans du Ptr/PMSD. Mo demann zot : eski zot pare pou swisid zot ek sa gouvernma ki pe amenn nou pey dan presipis-la ? Eski zot dispoze riske lavenir zot bann zanfan ? » De ce fait, devait arguer SAJ : « Je demande aux partisans du Ptr de donner une correction à ce gouvernement irresponsable en se joignant à nous, le 1er mai ! »
Ce 1er-Mai 2013, devaient aussi souligner Alan Ganoo, Pravind Jugnauth, Rajesh Bhagwan et sir Anerood Jugnauth, « doit être le dernier 1er-Mai de Navin Ramgoolam en tant que Premier ministre ! »
Leela Devi-Dookhun Luchoomun, Steve Obeegadoo et Raffick Sorefan devaient également prendre la parole hier au congrès nocturne présidé par Showkutally Soodhun. Tous devaient aussi rappeler que « grâce à Dieu, notre leader, Paul Bérenger est rentré au pays. Il se repose pour être d’attaque et afin d’être présent le 1er mai à Port-Louis ». « La mare pe monte, devait conclure SAJ. Ce 1er-Mai sera celui du changement ! »
Parmi la foule hier soir, on pouvait aussi noter la présence de certains lieutenants des deux partis, en l’occurrence Ajay Gunness et Nando Bodha.