La nomination de Rameshwurlall Basant Roi aux fonctions de gouverneur de la Banque de Maurice a été confirmée ce matin par le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, qui animait une conférence de presse à l’hôtel du gouvernement.
Le ministre a aussi annoncé que les deux gouverneurs adjoints viendront de l’intérieur de la Banque centrale. D’autre part, le président de la State Commercial Bank sera nommé début 2015 à l’issue d’une nouvelle assemblée générale.
Interrogé à ce sujet par la presse ce matin, Vishnu Lutchmeenaraidoo a exprimé la volonté du gouvernement de nommer un professionnel de la Banque de Maurice aux fonctions de gouverneur de la Banque. « Nous étions à la recherche d’une personnalité qui soit au-dessus de la politique et Rameshwurlall Basant Roi était la personne idéale », a-t-il observé.
Le Grand argentier a expliqué que le gouverneur désigné a travaillé pendant près de 30 ans à la Banque de Maurice et connaît très bien le fonctionnement de cette institution. Effectivement, Rameshwurlall Basant Roi s’était retiré de la banque centrale fin décembre 2006 à l’expiration de son contrat en tant que gouverneur de l’institution régulatrice du secteur bancaire, poste qu’il a occupé pendant huit ans.
Rameshwurlall Basant Roi comptait alors 31 années de service à la BoM, s’étant joint à celle-ci en 1976 en tant que Research Officer. Il a été nommé en 1984 adjoint au directeur du département des recherches avant d’être promu directeur quatre ans plus tard. Cette fonction était auparavant occupée par des experts du Fonds monétaire international (FMI).
Par la suite, Rameshwurlall Basant Roi a agi comme responsable de l’application de la politique monétaire et des réformes du secteur financier sur la période 1986-1995. En novembre 1998, il a été nommé gouverneur de la BoM, succédant à Dan Maraye.
Au moment de son départ de la BoM, fin décembre 2006, Rameshwurlall Basant Roi faisait ressortir dans une déclaration à la presse qu’il partait « avec le sentiment d’un travail bien fait ». Il devait, en faisant le bilan de son mandat en tant que gouverneur, revenir sur les principales réalisations de la BoM, mettant l’accent sur la progression des réserves en devises, la consolidation du système bancaire, le nouvel encadrement institutionnel et opérationnel pour l’autorité bancaire.
« La période 1999 à 2006 a vu le plus faible taux d’inflation en moyenne depuis 1970 », avait-il alors fait remarquer. Mais les années Basant Roi ont aussi été marquées par certains événements majeurs, dont l’affaire de la Delphis Bank, la méga fraude à la Mauritius Commercial Bank et le rachat de l’IOIB par la State Bank of India.