Invité par le Long Beach pour créer deux gâteaux sortant de l’ordinaire, soit la pâtisserie “Long Beach” et celle dite “Long Beach Junior”, Carl Marletti s’est surpassé. Son authenticité repose sur deux critères : le visuel et le goût.
Carl Marletti, titulaire d’un diplôme de pâtissier chocolatier confiseur, est très connu en France. Après avoir travaillé pour le grand hôtel Intercontinental comme chef de partie puis chef de l’hôtel, il prend son envol en ouvrant sa propre pâtisserie. Carl Marletti s’inspire de la création des grands couturiers pour créer des gâteaux stylés à “l’effet mode”. Et le résultat est surprenant. Place de l’Opéra, dans le 5e arrondissement, il qualifie son commerce de plaisir partagé. Le croquant en bouche est la particularité recherchée par ce maître pâtissier lorsqu’il façonne un gâteau. Lors de la confection de ses créations en pâtisserie, il met aussi en avant l’alliage de différentes saveurs tout en gardant en ligne de mire que le résultat final doit avoir cet aspect croustillant et moelleux. « C’est un moment de pur bonheur que d’exercer ce métier. Il y a dans la pâtisserie cette quête de saveurs et une certaine culture de savoir marier chaque ingrédient pour créer cette osmose qui saura flatter le palais. » Comme un artiste, réunissant sur sa palette les variantes de couleurs pour agrémenter son dessin, Carl Marletti collectionne, dans ses souvenirs d’enfance, les goûts ayant retenu son attention. Son péché mignon : la religieuse au chocolat, dont le goût demeure mémorable depuis l’enfance dans la cuisine de sa grand-mère. « J’admire énormément Pierre Hermès pour son talent de pâtissier et surtout par rapport à ce métier, qui demande de la créativité. Il a aussi créé en parallèle pour l’Occitane des produits de beauté mettant en relief ce côté gourmand. » Du soleil dans les plats, une vision artistique… Carl Marletti, qui ne manque pas d’originalité, s’est inspiré du Paradis latin pour créer sa nouvelle gourmandise. Celle-ci est sublimée d’une rose aux teintes saillantes et est composée d’un léger biscuit aux agrumes.
Invité par le Long Beach pour créer des gâteaux aux arômes différents, Carl Marletti a créé un duo sucré spécialement pour cet hôtel 5-étoiles. La pâtisserie “Long Beach Junior” est ainsi composée de chocolat et de vanille, le tout relevé par un palet croustillant au riz soufflé et du chocolat au lait praliné. Pour les adultes, il a imaginé un gâteau qui rappelle l’exotisme et qui se déguste sur la plage. Avec une onctueuse noix de coco, croustillant et relevé de quelques gouttes de gelée de citron, ce gâteau rappelle qu’on est sous les tropiques. Une fois en bouche, ces nectars, assure le chef Marletti, « font oublier le stress du quotidien ». Il poursuit : « Ces petits chefs-d’oeuvre ont été créés spécialement pour l’hôtel et seront aussi disponibles dans ma boutique à Paris. J’essaie, dans chacune de mes créations, de ramener au même niveau d’équilibre entre le goût et le visuel. J’aime raconter une histoire à travers chacune de mes créations. » Carl Marletti se dit « heureux » de voir que sa clientèle comporte surtout la gent féminine. Il lancera au mois d’avril un livre de recettes axé sur des tartes. « Chez moi, tout est source d’inspiration, d’échanges. Comme je voyage beaucoup, je ramène dans ma cuisine une certaine ouverture de l’art culinaire et je suis heureux de constater que la pâtisserie est un créneau qui est appelé à durer. Chaque personne a, à un moment de sa vie, un petit instant gourmand… »