Renouveler l’expérience des sound systems. Tel est le but de OSB Co. Ltd et Live N Direk Entertainment, qui avaient su faire le succès de ce type de rendez-vous musicaux durant les années 1990/2000. Pour la soirée d’ouverture, qui se tiendra ce samedi 29 septembre, les organisateurs misent gros en invitant le chanteur de reggae d’origine martiniquaise, Yaniss Odua. Une soirée purement underground, rythmée par les sons urbains.
Accueillir le Martiniquais Yaniss Odua comme invité vedette pour relancer la culture des sound systems dans le même esprit que les rassemblements musicaux qu’ils organisaient il y a une vingtaine d’années ! OSB Co. Ltd et Live N Direk Entertainment frappent fort pour ce premier rendez-vous, le samedi 29 septembre au Godfather night club, à La Cuvette (Grand-Baie), à partir de 22h. Outre de retrouver l’interprète de Cool Higher, Pas comme ça et Mister Music sur scène après le festival Reggae Donn Sa en 2010, ce sera également l’occasion “d’offrir une plate-forme d’expression aux jeunes talents d’ici et de faire vivre la musique mauricienne, comme nous le faisions dans les années 90”, indique Bruno Raya, l’initiateur de l’événement.
Phénomène.
Des foules qui s’amassent au Dojo Club (Grande Rivière) ou au Round Midnight (Trianon) jusqu’aux petites heures du matin pour bouger aux rythmes de street sound, distillés par les artistes locaux. Durant les années 1990 et 2000, le phénomène sound system battait son plein à Maurice. Cette culture, qui regroupait particulièrement les fans de sons urbains, était généralement orchestrée par OSB Ltd et Live & Direk Entertainment, avec l’objectif de présenter les talents d’ici.
Ces scènes underground ont accueilli des artistes de renom comme Kaya, Berger, Natir Samarel, Tian, OSB Crew, et les moins connus de l’époque, dont Don Panik, Blakkayo, Monaster, Guy Blanko et Tofer de Solda Kaz Bad… “Bann solda ki ti pe fer zot ledikasion mizikal par zot mem”, souligne Bruno Raya.
Génération.
En proposant une formule proche de celle mise en place pour les sound systems d’autrefois, OSB Co. Ltd et Live N Direk Entertainment veulent que la jeune génération puisse vivre “ces grands moments de musique qui ont marqué la culture locale”.
Le public pourra se laisser entraîner par des good vibes reggae, dancehall et seggae, livrés par les chanteurs et les DJs. La première partie sera assurée par Selekta Kloody Lion, CR Ghetto, Ras Ricky, Mystikal, Natty Gong, Lion Ki-la, Lion Steppa, G-Namik, Real Rasta, Koolstai et Bruno Raya et les DJs mauriciens Master Crazy et Natty. Yaniss Odua sera soutenu par un DJ français. Le petit plus de samedi sera la présence des Dancehall Queen sur scène. Le sound system se terminera par un freestyle, ouvert au public. Un rendez-vous qui se déroulera ziska matingra !