Ouvert depuis quelques mois à Curepipe, le Crazy Bear se veut être la « Baz » branchée de la région. Au menu dans ce resto-bar : un live band, des prix abordables et des soirées pour les jeunes.
Au 3e étage du complexe de Melrose, en face de l’église Sainte-Thérèse, se trouve le Crazy Bear, un resto-bar ayant fraîchement ouvert ses portes. Dans un décor principalement en bois et une ambiance chaleureuse, l’enseigne a comme but d’offrir à sa clientèle un espace pour passer un bon moment entre amis, et ce avec une vue sur la Ville Lumière. Ouvert pour le déjeuner, le Crazy Bear peut accueillir 60 couverts. Au dîner, plusieurs activités sont par ailleurs proposées.
Le gérant du restaurant explique que l’idée d’ouvrir ses portes à Curepipe lui est venue après avoir constaté que la ville manquait d’animations nocturnes pour les jeunes adultes, comme cela se faisait dans le passé. « J’ai donc choisi d’ouvrir le Crazy Bear dans cette ville pour proposer un concept de Bar & Restaurant avec live band, service qu’il n’y a presque plus ici », explique-t-il. Avec une cuisine s’inspirant de plats chinois, mauriciens ou encore italiens, le restaurant vise une clientèle variée et à des prix accessibles à tous. « Nous avons voulu faire une carte qui corresponde à toutes les bourses », concède le gérant. Ainsi, des happy-hours sont proposées durant le week-end. Le Crazy Bear espère attirer les jeunes sortant du travail ou encore souhaitant boire un verre devant un match de football diffusé sur grand écran. « Nous proposons aussi de nombreux cocktails et, bientôt, une variété plus large de bières », relève le gérant. Comme nombre de restaurants côtiers, le Crazy Bear propose également de la musique live avec différents groupes prometteurs. La chance est ainsi donnée aux artistes de se produire dans une ambiance conviviale. « C’est une façon de les valoriser en leur proposant de venir jouer ici. »
Une soirée sera ainsi organisée à l’occasion de la fête de la musique. Pour l’occasion, la scène sera ouverte à tous. « Je souhaite que le Crazy Bear devienne le rendez-vous incontournable des Curepipiens, que ce soit pour manger, pour boire un verre ou encore pour écouter de la bonne musique », termine le gérant.