Les groupes Terra Mauricia et Omnicane ont terminé le premier trimestre de l’exercice financier 2015/2016 avec des résultats en nette amélioration même si dans les milieux du premier nommé on soutient qu’il focalisera son attention sur les résultats annuels du fait de la « seasonality » d’un certain nombre d’activités.
Terra a dégagé des bénéfices après impôt de Rs 182,5 millions pour la période juillet-septembre 2015 alors que pour le même trimestre de 2014, il avait encouru des pertes nettes de Rs 52,9 millions. Les opérations sucrières se sont soldées par des pertes de Rs 186,1 millions (-Rs 389 millions pour le trimestre correspondant de l’année dernière). La compagnie sucrière associée basée en Côte d’Ivoire a produit de meilleurs résultats.
La direction de Terra considère que la viabilité de l’industrie sucrière mauricienne demeure un sujet d’inquiétude et estime que l’industrie a besoin d’une restructuration en profondeur. Elle attend toujours les recommandations du comité institué par le gouvernement dans le sillage du rapport LMC.
Du côté d’Omnicane, le bilan trimestriel montre des profits avant items exceptionnels de Rs 41,8 millions alors que la période juillet-septembre 2014 avait été marquée par des pertes d’environ Rs 58 000. Pour les neuf premiers mois de l’année financière, Omnicane a affiché des bénéfices avant items exceptionnels de Rs 56 millions contre des pertes de Rs 277,8 millions de janvier à septembre 2014.
Omnicane s’attend à une meilleure performance de son secteur énergétique avec l’entrée en opération de son unité de production d’éthanol alors que du côté hôtelier, on estime que l’établissement se trouvant tout près de l’aéroport pourrait voir ses pertes diminuer au vu des réservations du dernier trimestre 2015.