Aussitôt achevé le training de ce matin, qui s’est déroulé par un temps pluvieux et froid au Champ de Mars, les Racing Stewards se sont attelés à pas moins de cinq enquêtes liées au déroulement de la 17e journée de courses. Finalement, seul Yashin Emamdee est passé à la trappe.
Le jockey de Ramapatee Gujadhur a été trouvé coupable de n’avoir pas piloté le coursier Soweto Slew (5e course) à la satisfaction des RS et écope d’une journée de suspension assortie d’une amende de Rs 25 000. Initialement, les commissaires de courses avaient penché pour une sanction de deux semaines. Mais vu le clean record d’Emamdee, il est sanctionné d’une seule journée, la seconde étant convertie en amende.
Les RS n’ont pas donné suite aux autres enquêtes à l’agenda. Ainsi, Bernard Fayd’herbe (sanctionné déjà samedi pour deux journées de mise à pied pour une faute d’interférence avec Charles Lytton) est revenu au Stipe Room ce matin où il a été questionné sur son handling dans la partie initiale de cette même cinquième course. Ses explications ont été notées. Toutefois, le jockey de Gilbert Rousset a fait appel à la sanction de samedi.
Dans cette même cinquième course, Sunil Bussunt (Ashanti Gold), Stephen Baster (Chinese Gold), Dinesh Sooful (Prince Of Wings) et Donavan Mansour, victorieux sur Captain Magpie, ont été convoqués par les commissaires pour s’expliquer sur la partie de la course où Baster avait dû à un moment reprendre son cheval. Là aussi, « no further action was taken ».
Bussunt a dû par ailleurs s’expliquer sur sa démarche avec Power Dive quand les RS lui ont demandé la raison de n’avoir pas couru proche du pas. Son entraîneur Alain Perdrau est venu confirmer ses instructions de courir en 3e-4e position. Le jockey a eu le bénéfice du doute.
Bénéfice du doute également pour Jeannot Bardottier pour sa monte sur Freedom (deuxième épreuve), où les RS lui ont demandé pourquoi il n’a pas insisté pour prendre la direction des opérations devant l’éventuel vainqueur Five Star Rock. La raison invoquée par le jockey de Vincent Allet (Lividus n’a pas cédé à son intérieur) a suffi et ses explications ont été notées.
Deux semaines après sa chute sur Blue Lord dans une course qui a vu Nooresh Juglall prendre quatre semaines de suspension, Kevin Ghunowa a été à nouveau convoqué par les RS pour répondre à une accusation de l’entraîneur Vincent Allet (soutenu par son adjoint Vishal Ramanah), qui allègue que le jockey n’avait pas suivi ses instructions. Les commissaires sont finalement satisfaits de la défense de Ghunowa et n’ont pas donné suite à l’enquête.