Un début de mois de mai sombre pour le sport mauricien touché de plein fouet par un nouveau cas de dopage, le sixième survenu en haltérophilie. La mauvaise nouvelle tombe le vendredi 9 mai : La fédération mauricienne apprend avec stupeur qu’Anthony Madanamootoo, 15 ans, a été testé positif aux Championnats d’Afrique juniors le 19 mai en Tunisie. Le médaillé d’argent en 69 kg à l’arraché et médaillé de bronze à l’épaulé-jeté et au combiné a été contrôle positif au Stanozolol, un anabolisant. Dévastée, la fédération mauricienne écope d’une amende de $ 5 000 (Rs 150 000) de la fédération internationale.