Rezistans ek Alternativ dénonce le “ positionnement du gouvernement de Pravind Jugnauth quant à l’occupation illégale des Etats-Unis sur l’île de Diego Garcia.” Lors de sa conférence de presse tenue ce matin à Moka. Le parti a longuement débattu sur la présence de thoniers japonais dans nos mers ainsi que les projets hôteliers aux Salines.

Bien que solidaire avec l’Etat mauricien dans sa “recherche d’un avis consultatif auprès de la Cour Internationale de Justice” dans le cas des Chagos, le parti déplore le manque de dialogue et de consultation avec les partis concernés, soit les Chagossiens eux-mêmes. “De quel droit s’arroge Pravind Jugnauth pour décider au nom du peuple mauricien, des Chagossiens et de leurs descendants, de l’utilisation future de l’Archipel des Chagos et plus particulièrement de l’île de Diego Garcia ? ” s’insurge ce dernier.

Par ailleurs, Kugan Parapen a longuement débattu sur l’éventuelle présence de thoniers japonais dans nos mers ainsi que sur “la soutenabilité de la Zone Economique Exclusive (ZEE) mauricienne en grave danger.”

Selon lui, “ramener le Japon dans nos mers aura d’énormes conséquences”, d’autant que Maurice a été décrétée “sanctuaire des baleines” par l’International Whaling Committee (IWC). Stefan Gua a quant à lui commenté l’actualité politique de la semaine, notamment la mise en place d’un comité ministériel sur la réforme électorale, qu’il dit surveiller d après. De même que les projets hôteliers aux Salines des Rivière-Noire.