Après deux journées blanches, Ricky Maingard et les siens ont effectué un retour dans le box des vainqueurs par l’entremise d’un joli doublé samedi dernier. Si la victoire de Tigre Libre dans l’épreuve de clôture était attendue, celle de Blaze Of Noon (Rs 1 600), en revanche, a douché quelque peu les turfistes, mettant en exergue la science tactique de l’entraîneur, qui espère que ce doublé en appellera d’autres en attendant la venue de Stephen Baster, le nouveau jockey titulaire en juillet prochain.
Blaze Of Noon ou celui qu’on n’attendait plus, serait-on tenté de dire. Victorieux en 2015 avec Brandon Lerena sur le dos, le fils de Dynasty n’avait jamais pu confirmer par la suite, mais il a fallu attendre plus d’une année pour le voir retrouver la winner’s enclosure, une véritable surprise si l’on se fie aux dires de son cavalier samedi dernier. « On s’attendait à une victoire mais le succès de Blaze Of Noon est venu donner plus d’éclat à cette journée. Pour être tout à fait franc, je ne lui accordais aucune chance dans cette course, mais je tiens ici à saluer la tactique mise en place par mon entraîneur, qui s’est avérée payante. M. Maingard m’a demandé de bouger tôt et je crois que c’est ce move qui a fait la différence », nous relatait Rye Joorawon.
« C’était une course très difficile. Heureusement que la tactique que nous avions mise en place le matin de la course (ndlr: samedi) a marché. On savait qu’il fallait qu’on parte au 900m, au cas contraire on se serait retrouvé trop en retrait. Blaze Of Noon n’est pas un cheval qui accélère beaucoup, l’objectif étant d’être en bonne position pour le dash final. C’est ce qui s’est passé. Je pense que Trackmaster a joué un peu de malchance mais ce sont les courses. Parfois la roue tourne en votre faveur, parfois non. On a eu pas mal de malchance ces derniers temps mais la roue finit toujours par tourner. Il suffit d’être patient », expliquait pour sa part l’entraîneur après le déroulement de l’épreuve.
« Tigre Libre était une certitude »
La victoire de Tigre Libre ne souffre cependant d’aucune contestation, le petit sprinter de l’entraînement Maingard qui prouve qu’il a définitivement franchi un palier cette saison en venant triompher en C7/8, et ce, malgré l’assaut tardif de Colour Of Courage. « Pour moi, Tigre Libre était une certitude. C’est un petit cheval avec un grand coeur et je l’aime beaucoup. Je n’étais pas vraiment inquiet de la présence de Colour Of Courage car mon cheval était toujours en main et quand je l’ai balancé dans la ligne droite, il m’a donné ce que je lui demandais. Je dois dire que Tigre Libre a beaucoup progressé cette année », nous a soutenu Rye Joorawon après la journée.
Ce doublé intervient ainsi à point nommé pour Ricky Maingard, dont le yard a connu pas mal de petits soucis ces derniers temps. « Je suis content pour les propriétaires. Tout le monde a mangé son pain sec pendant pas mal de semaines depuis que One Cool Dude a remporté une belle victoire. Cela dit il fallait être patient, attendre un revirement. Ça fait plaisir d’avoir un doublé. On a toujours cru que Tigre Libre était notre meilleure chance et c’est bien qu’il ait pu remporter une victoire. Vous savez, les chevaux sont comme les humains. Leur immune system prend un sacré coup dès qu’on commence à les stresser. Il faut savoir gérer ça, c’est très important. En sus de ça, vous avez beaucoup de gens qui toussent chez nous, certains ont même des virus et tout cela affecte le bien-être du cheval. Donc, ce n’est pas aussi facile que peuvent penser les gens mais tant que la roue tourne, ça peut aller ».