Poste de police de St Pierre

La police de Saint-Pierre tente de comprendre ce qui s’est passé à ce jeune de 22 ans, retrouvé inconscient dans le van de son père dimanche matin à Ripailles. Hier soir, le jeune homme, qui n’avait toujours pas repris connaissance, a été admis à l’Intensive Care Unit de l’hôpital Victoria.

La police soupçonne qu’il aurait connu des problèmes de santé après avoir consommé de la drogue synthétique. Le père du jeune homme, âgé de 54 ans, a expliqué à la police que, vers 17h, son fils a pris son van, lui disant qu’il devait rencontrer des amis dans la localité. Le jeune homme a assuré à son père qu’il serait de retour trois heures plus tard. Ne voyant pas son fils de retour après 22h, il lui a alors téléphoné. Le jeune homme lui a alors assuré qu’il serait rentré « dans une quinzaine de minutes ».

Une heure plus tard, son père était mort d’inquiétude la victime ne répondant plus à ses appels. Il a tenté d’entrer en contact avec l’entourage du jeune homme, mais là aussi sans succès. Finalement, un proche l’a informé que son van avait été aperçu dans un parking, à Ripailles, ajoutant que son fils s’y trouvait, inconscient. Le quadragénaire a demandé au proche de conduire le véhicule jusqu’à Saint-Pierre avec son fils. C’est ainsi que le jeune homme a été conduit à l’hôpital Victoria, où il a été placé sous respiration artificielle.

La police a été informée de ce cas. La victime ne portait aucune trace de blessure et n’a aucun antécédent médical. Une équipe de police s’est rendue à l’hôpital hier soir pour l’interroger, mais il était toujours inconscient. Les enquêteurs n’écartent pas la possibilité que le jeune homme ait consommé une substance illicite et que ses amis l’aient abandonné à son sort lorsqu’il a perdu connaissance. La police a pris le cellulaire du jeune homme pour retracer les personnes avec lesquelles le jeune se trouvait.