Afin de les aider à mieux répondre aux exigences du secteur touristique, 12 skippers ont bénéficié d’une formation de sauvetage en mer. Pendant une semaine, ils se sont ainsi familiarisés avec les règles de sécurité et les techniques de sauvetage, sous la houlette de Lilian Eymeric. L’initiative revient à La Balise Marina.
Ces skippers, âgés de 18 à 25 ans, habitent les régions de Rivière-Noire, Tamarin et La Preneuse. Outre leur “Skipper Licence”, La Balise Marina leur a offert la possibilité de décrocher un “certificat de sauveteur” en “Mer-First Aid” délivré par Neutical Miles. Lilian Eymeric, Commandant Safety Officer chez Neutical Miles, explique : « Il est très important que les skippers soient professionnels. Grâce à cette formation, ils connaitront les règles à respecter en termes de sécurité, à la fois pour eux et pour leurs passagers. Au cours de la formation, ils ont appris les techniques de sauvetage sur la plage ainsi qu’à partir d’une embarcation. Si quelqu’un a un malaise, ils pourront ainsi lui prodiguer les premiers soins. Je suis heureux de constater la grande motivation de ces jeunes, qui se sont donnés à fond durant toute la formation, qui a duré 20 heures. »
Le premier jour de formation, axé sur les gestes de premier secours, s’est tenu à la Maison de la Balise. Mais les autres jours, les stagiaires se sont « jetés à l’eau » dans des conditions réelles, soit dans des endroits comme la baie de Tamarin ou Le Morne. Ces jeunes hommes, déjà en possession de leur licence de skipper, travaillent pour les opérateurs de la région ou à leur propre compte. Parmi eux, Vicksay Ittoo, se dit « heureux » de faire partie de cette première sélection. « Avec cette formation, j’aurai la possibilité d’évoluer dans mon travail. Peut-être qu’à l’avenir, je pourrai avoir un meilleur poste et un meilleur salaire », dit-il, ajoutant que toutes les techniques de sauvetage apprises le confortent dans ses responsabilités envers ses clients lors des sorties en mer. « Je suis plus confiant et mieux préparé à affronter les situations d’urgence. »
De son côté, Mario Radegonde, CSR Manager de l’ENL Foundation, explique que cette initiative vise à valoriser la jeunesse de cette région et à améliorer leur employabilité. « Peu de formations destinées aux skippers à Maurice comprennent des modules de “First Aid” et de sauvetage en mer. De plus, les récents drames survenus en mer ont été un coup dur pour les skippers. C’est pourquoi nous avons voulu proposer cette formation essentielle aux skippers de notre région. La sélection s’est faite parmi ceux ayant déjà obtenu leur licence de skipper au travers de formations que nous organisons. Nous croyons en eux et en leurs compétences », fait-il ressortir.