photo illustration

À partir de janvier 2020, le carnet scolaire sera introduit dans les écoles primaires de Rodrigues pour les élèves des Grades 4, 5 et 6. L’initiative revient à la commission de l’Éducation en partenariat avec le Mauritius Institute of Education (MIE).

En vue de concrétiser ce projet, un atelier de lancement de deux jours a été organisé pendant les vacances scolaires à l’école Basile Allas, à Port-Mathurin. Le MIE était représenté par une délégation dirigée par Vassen Naeck, Head, Curriculum Implementation, Textbooks Development and Evaluation, en mission dans l’île. L’objectif était de préparer les enseignants et responsables des établissements scolaires à l’utilisation de ce nouveau système d’évaluation pédagogique. Les matières qui seront concernées sont notamment l’anglais, le français, les mathématiques, les sciences et l’histoire-géo.

L’idée d’introduire le carnet scolaire dans le système éducatif rodriguais avait été abordée lors des assises de l’éducation en mars de cette année. Les participants ont estimé nécessaire d’avoir cet outil pour évaluer et suivre les élèves au cours de leur cursus primaire à partir du Grade 4. « Ce carnet scolaire est important parce que cela permettra de faire un suivi du progrès des élèves individuellement pour les Grades 4, 5 et 6. Quand on a une indication de la progression d’un enfant, on peut remédier plus facilement à ses problèmes. Je crois que ce projet arrive à point nommé dans le système éducatif par rapport aux Grades 4, 5 et 6 », soutient Vassen Naeck.

En vue de faciliter la mise à exécution de ce projet, les enseignants concernés ont eu l’occasion, lors de l’atelier de travail, de partager leurs réactions au sujet du carnet scolaire et de procéder à une validation. Cet outil pédagogique, qui s’inspire du modèle français, permet aux enseignants de savoir où l’enfant se situe par rapport à ses compétences dans une matière. Le carnet scolaire sera également utile aux élèves lors de leur entrée en cycle secondaire, car leurs performances et compétences ne seront plus basées uniquement sur ses notes du Primary School Achievement Certificate (PSAC).

Il est à noter que l’équipe du MIE a également animé un atelier de validation des manuels scolaires de Grade 9 pour les classes normales et “extended”. Une vingtaine d’enseignants du secondaire ont pris part à cet exercice dans le cadre du Nine-Year Schooling.