RHT services a procédé hier au lancement de deux de ses nouveaux bus “semi-low floor” à son siège à Rose-Hill. Importés de Chine, ils ont des sièges équipés d’accoudoirs, d’un range magazine et d’un “can holder”, l’air conditionné, le Wi-Fi gratuit, des bornes universelles de recharge pour téléphone portable, des barres et poignées ergonomiques pour faciliter la posture debout. Leur capacité d’accueil est de 43 places assises et cinq debout. Il faudra néanmoins compter Rs 6 de plus que le tarif normal pour y voyager.
« Ces deux autobus climatisés Yutong marquent une étape importante dans l’industrie du transport à Maurice avec leurs systèmes de sécurité de référence mondiale et l’assurance d’un confort inégalable pour les passagers », a soutenu Sidharth Sharma, Managing Director de RHT Bus Services Ltd, lors du lancement. Le châssis bas facilitera l’accès aux personne âgées. Les deux bus disposent d’un moteur de dernière technologie à faible émission de CO2, et de caméras de sécurité : « En plus d’être équipés de système GPS comme tous les autobus de RHT ceux-ci sont dotés de caméras de surveillance ainsi que d’un système de freinage avec retardateur électrique pour une sécurité accrue de nos passagers. » Le personnel à bord, lui, dispose d’un cockpit moderne et d’un système de sonorisation pour s’adresser aux passagers.
Après la cérémonie protocolaire, le Managing Director a inauguré les bus avant de proposer aux invités de les visiter afin de découvrir les innovations proposées. Les nouveaux bus ne sont pas passés inaperçus, suscitant le regard étonné des passants dans la rue. « Je trouve ces bus très beaux à regarder, ils donnent envie de voyager dedans. C’est ce genre de bus que l’on voudrait voir dans notre pays. Après les dramatiques accidents de cette année il est important que nous nous sentions en sécurité dans le bus. Je trouve que les innovations apportées sont très intéressantes. Je ne sais pas si cela vaudra la peine de payer autant en plus, ça reste à voir. Mais je trouve que l’initiative est bonne », nous a déclaré une passante.