Plus d’une fois ces derniers jours, des passagers empruntant la ligne Vandermeersch de la Rose-Hill Transport n’ont pas obtenu de ticket. Le service de cette compagnie de transport a pourtant toujours été qualifié d’irréprochable, d’où l’étonnement de ses habitués. En cause : de nouvelles machines délivrant les tickets, qui connaîtraient des ratés.
Selon les règlements de la National Transport Authority (NTA), organisme de contrôle du transport public, tout passager payant pour son trajet doit obligatoirement recevoir un titre de transport dès qu’il a remis au receveur la somme indiquée. Et pour cause, ce ticket sert de preuve au passager dans différents cas de figure : accident de la route, incident à l’intérieur du bus, oubli d’un objet dans le véhicule, réclamation d’un remboursement de transport pour le travailleur… En outre, l’octroi d’un reçu en échange d’un service payant fait partie intégrante de la notion de bonne gouvernance.
Or, à plusieurs reprises ces derniers jours, cette distribution de ticket sur le trajet Port-Louis–Vandermeersch, desservi par la compagnie Rose-Hill Transport, était irrégulière en fin d’après-midi. À titre d’exemple, les passagers ayant voyagé avant-hier par le bus quittant la gare à 16 heures n’en ont pas obtenu. Pourtant, il ne s’agit pas d’une erreur de la part des receveurs. Ces derniers se disent même gênés par cette situation, évoquant « un problème technique » avec les nouveaux appareils, plus sophistiqués. Cette situation leur cause par ailleurs beaucoup de soucis, car devant noter dans un cahier la somme reçue pour chaque passager.
Interrogé hier au sujet du non-respect de règlement concernant les tickets pour cette ligne spécifique, le service de communication de cette compagnie d’autobus a avancé les mêmes explications : « De nouveaux appareils de distribution de tickets sont à l’essai depuis la semaine dernière sur cette ligne. Et il y a quelques petits problèmes techniques en cette période de rodage. Ce type de problèmes est très rare dan le service de Rose-Hill Transport. » Selon ce responsable du service de communication, la compagnie a pris la décision hier de retirer ces nouveaux appareils. « Les anciennes machines sont de retour jusqu’à ce que les nouvelles soient au point. »
Par ailleurs, la compagnie proposera bientôt une nouvelle carte de tarifs prépayés qui sera, dit-on, personnalisée. À souligner que la Rose-Hill Transport a apporté plusieurs innovations ces dernières années pour faciliter la vie des voyageurs, obligeant d’autres fournisseurs de ce type de service à en faire de même.