L’ AfrAsia International 7’s Rugby Tournament a débuté hier. Ce tournoi organisé par la Rugby Union Mauritius(RUM), en collaboration avec AfrAsia Bank et Vision Sport Mauritius est la deuxième édition de ce tournoi qui a lieu au Northfields Sports Club depuis hier à cet après-midi. 10 équipes U18 de la région de l’Océan Indien y participent, le pays le plus représenté étant l’Afrique du Sud qui enregistre 6 équipes U18 (Outeniqua -champions 2013- , Vikings Natal, Spif Mpumalanga, Reitz Platteland, Wolves Gauteng, Rams Gauteng). Après la première journée ce sont le champion en titre, Outeniqua et l’équipe de l’île de la Réunion qui ont fait la plus forte impression. En effet, ces deux équipes passent les phases de poules invaincues et sont évidemment en tête de leurs groupes. Les jeunes Mauriciens ont eux aussi fait une très bonne impression, ne s’étant incliné uniquement face à la très bonne équipe de La Réunion.
L’équipe championne en titre, Outeniqua n’est pas là pour plaisanter. Le club U18 sud-africaine a en effet écrasé toutes les équipes ayant croisé leur route samedi. Ils ont battu leurs compatriotes de Spif Mpumalanga 45-10 avant d’enchaîner en humiliant Free State Agri (AdS) 29 – 0, Madagascar 42-0 et Rams 47 – 0.  Sur l’autre terrain sur lequel évoluaient les équipes du groupe A, ce sont les Réunionnais qui ont fait la loi malgré les performances louables de nos représentants nationaux. L’île de la Réunion reste unvaincue dans ce championnat ayant réussi à battre Maurice 24-7 pour lui passer devant au classement.
Demain, La Réunion affronte Rams tandis qu’Outeniqua affronte Vikings. Quant à l’équipe de Maurice, elle affrontera la 3e équipe du groupe B, soit Madagascar. Toutes les équipes seront en lice demain même si elles ne joueront pas toutes pour la finale. En effet, chaque équipe éliminée jouera face à l’autre équpe éliminée simultanément.
Patrice François, assistant coach de la sélection U18 de Maurice s’est dit très satisfait de la performance de nos jeunes : « Ça fait 6 mois qu’on se prépare et qu’on peaufine notre jeu, et cela s’est vu aujourd’hui par les bonnes performances de l’équipe. Ils se sont donnés à fond et sont définitivement heureux d’eux-mêmes. Il faut aussi souligner que beaucoup des équipes de ce tournoi évoluent en tant qu’équipes très régulièrement en sélection ou en tant que clubs et les joueurs se connaissent donc déjà très bien. » Au sujet de la journée d’aujourd’hui, il nous confie : « Demain(dimanche) tout le monde jouera pour la finale, et un seul match peut faire toute la différence. Outeniqua est au-dessus du lot et la Réunion a une très bonne équipe mais toutes les équipes ont leurs chances. »
Du côté de la fédération, le bilan est déjà plus que satisfaisant, confie le président Kevin Venkiah. Ce dernier a exprimé son appréciation que le tournoi gagne de plus en plus de notoriété sur la scène continentale, soulignant par la même occasion que de plus en plus d’équipes U18 sont attirées par la compétition et y répondent présent. Il souhaite par ailleurs, que RUM fasse venir encore d’autres équipes nationales pour une troisièlme édition : « les sélections du Kenya et du Zimbabwe seront contactées dans ce sens », confie-t-il. Le tournoi est par ailleurs diffusé dans 177 pays grâce aux chaînes satellitaires.