Avant même que la saison hippique 2014 ne prenne son envol ce samedi au Champ de Mars, déjà, le Mauritius Turf Club doit gérer un double cas d’urine anormale sur Ocean’s Edge et Hills Of Rome, deux coursiers de l’écurie Maigrot qui se trouvaient à Floréal lors des tests inopinés et qui se préparaient pour être alignés en ce début de saison.
Du Nitrotain, un stéroïde anabolisant, produit interdit considéré comme étant “short acting”, a été détecté dans l’urine d’Ocean’s Edge et Hills Of Rome, deux pensionnaires de l’établissement Maigrot qui se trouvent dans le contingent des 124 chevaux testés à Port-Louis, Floréal et dans les différents centres privés de l’île agrées par le MTC. Selon les informations glanées sur place, le produit aurait été administré par voie orale.
Cette démarche de tests inopinés initiée par le MTC était effectuée entre le 24 février et le 8 mars sous la supervision de Nawaz Rawat, Security Manager au MTC. Les résultats du laboratoire Quantilab Ltd dirigé par Bertrand Baudot ont été révélés hier. Dans la foulée, les deux chevaux incriminés ont été suspendus. L’entraîneur Hugues Maigrot a été avisé de cet état de choses par le Director of Racing, Ian Paterson. Le communiqué du MTC, qui porte la signature de M. Paterson, souligne cependant que l’entraîneur ne conteste pas la conclusion des analyses de Quantilab Ltd, même si par ailleurs Hugues Maigrot estime n’avoir rien à se reprocher.
« Trainer Maigrot accepted the findings of the Analyst of Quantilab Ltd and as such an inquiry into the Analyst’s findings will be set at a date to be fixed », écrit entre autres le communiqué.
On croit savoir que le comité d’enquête du MTC institué visionnera les images enregistrées par les caméras de surveillance de Floréal avant de démarrer rapidement cette affaire qui secoue un peu plus le monde hippique au Champ de Mars.
Les Rules of Racing sous l’article (1) section 47 stipule qu’un « Stable Manager shall be responsible for (a) the proper management, administration, supervision and control of hs stable ; (b) supervising and controlling the horses under his care in his stable ».
Ces dernières saisons, plusieurs entraîneurs ont eu maille à partir avec des cas allégués de produits interdits sur quelques-uns de leurs chevaux. Entre autres, Sailesh Ramdin (Emjaybee), Ricky Maingard (Day of Reckoning) et Patrick Merven (C Major).