Le Lord maire Mamade Kodabaccus et le ministre des Collectivités locales Hervé Aimée ont inauguré mercredi le nouveau centre de 400 m2 de la Salle des fêtes Jean Lebrun, restée fermée pendant plus de dix ans, aux Salines. L’occasion pour le ministre de se poser der questions sur le choix du leader l’opposition Paul Bérenger pour la première PNQ de la rentrée parlementaire. « N’y avait-il pas plus urgent que la réforme électorale ? » dit-il.
Les habitants des Salines et de Cassis attendaient la réouverture de leur salle des fêtes depuis 2001, fermée pour des raisons de sécurité au début des années 2000 à cause de l’état du bâtiment. Hier à l’occasion de la réouverture, le Lord maire et le ministre des Collectivités locales ont soutenu que leur but était de développer les infrastructures pour le bien de la population.
Hervé Aimée s’est dit fier d’être dans la région de Cassis car c’est la deuxième fois qu’il vient inaugurer une salle dans la localité depuis qu’il a pris le fauteuil de ministre. Il a soutenu que c’est l’alliance du Mouvement Militant Mauricien (MMM) et du Mouvement Socialiste Militant (MSM) qui a fait fermer la salle et que rien n’a été fait pour les rénovations. « Bizin fer ressortir ki se Parti travayis kinn fer aranz sa centre la o debu ». Les habitants, dit-il, pensaient que cette salle était « condamnée à rester fermée ».
« Tre biento, mo esperer, pou ena eleksion minisipal ek vilaz… Kan monn amenn le Local Government Bill en 2011 ti ena enn ta controvers pou nanie ». Hervé Aimée a soutenu que ce texte de loi vient encourager la participation des femmes dans la politique. « Aster la kot zot (L’Opposition) ? A lepok kouma dir ti pe fer enn tenpet dan enn ver dilo apres pa tann nanie ».
« Eski Paul Bérenger pou less transpor gratui pou bann zenfan lekol, bann vie dimoun ? » a lancé Hervé Aimé. Il relève que le leader du MMM, après trois mois de suspension des travaux parlementaires, a choisi de parler de la réforme électorale dans sa première Private Notice Question (PNQ). « Inn pass bokou zafer en trwa moi… Zis sa ki li ena pou kozer ? Reform ki pou fer ? Pou ki met li dan gouvernma ? » a lancé le ministre des Collectivités locales.
Pour sa part, le Lord maire a souligné que les femmes travaillent beaucoup au niveau social et politique dans la région et surtout pendant les campagnes électorales. Il n’a pas manqué de faire un clin d’oeil à l’aile féminine du Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD).
Mamade Kodabaccus affirme que l’alliance gouvernementale et son équipe de la mairie ont fait de Port-Louis la quatrième ville dans le classement de celles où il fait bon vivre dans la région de l’océan Indien et la 82e au classement mondial. Adoptant le principe de Maurice Ile Durable, la mairie de la Capitale est la seule qui produit sa propre électricité, dit-il.
L’inauguration s’est terminée par un concert avec des habitants de la localité dont Alain Ramanisum.
Rappelons que le Révérend Jean Lebrun était un prêtre protestant du XIXe siècle. Il est arrivé à Maurice comme missionnaire et a aidé les pauvres à l’époque coloniale, tout comme le Père Laval.