Flacq était vêtu de ses plus beaux atours samedi pour vibrer à l’unisson avec des artistes locaux et particulièrement avec des artistes bollywoodiens, à savoir Antara Mitra, Nakash Aziz, Amit Mishra et Shalmali Khodgade. Ce spectacle organisé par le Conseil de district de Flacq en collaboration avec Indian Oil a attiré la grande foule et a aussi vu la présence du Premier ministre Pravind Jugnauth et du ministre des Arts et de la Culture, Pradeep Roopun.
Le chef du gouvernement s’est adressé brièvement à l’assistance pour louer cette initiative du Conseil de district de Flacq d’inviter des artistes étrangers et également des artistes locaux sur scène afin de leur permettre de mettre en exergue leurs talents. « Que la lumière de Divali éclaire la vie de toute la population mauricienne et apporte la prospérité aux familles », a affirmé Pravind Jugnauth. Vikram Hurdoyal, le président du Conseil de district de Flacq, lui a ensuite remis un présent.
Même si la pluie a joué au trouble-fête, contraignant la foule à se réfugier sous le chapiteau réservé aux VVIP, les jeunes ont quitté leurs sièges pour vibrer à l’unisson avec les artistes indiens. Les 5 000 places assises étaient prises d’assaut dès le début du spectacle et ceux moins chanceux agglutinés derrière les barrières de sécurité n’ont pas voulu rater une miette de ce spectacle orchestré par Anupam Jain, le directeur de Rajasthan Works.
Antara Mitra devait lancer les premières salves avec Gerua de Dilwale avant d’enchaîner avec le classique Lag Ja Gale. En communion avec son public, elle s’est dite enchantée de sa première visite chez nous. « Vous avez de la chance de vivre dans un si beau pays. Cela me rend jaloux ».
La température est montée d’un cran avec Kabira et Mere Rashke Qamar de Baadshaho. Amit Mishra a repris pour le plus grand bonheur du public Bulleya de Ae Dil Hai Mushkil et a interprété Manma Emotion Jaage de Dilwale en duo avec Antara Mitra.
Shalmali Kholgade, dotée d’une voix mélodieuse et en tenue sexy, a soulevé l’admiration de la foule avec Pareshaan de Ishqzaade, Shayrana et Mohabhat Buri Bimari tout en taquinant les amoureux.
C’est Nakash Aziz qui a incontestablement volé la vedette avec ses talents d’imitateur et de présentateur. Il a imité les voix d’Amitabh Bachchan et de Shah Rukh Khan et a rendu hommage au maestro A.R. Rahman avec Humma Humma. Il a aussi posé sa voix limpide pour les morceaux Bachna Ae Haseeno, Mere Umar Ke Naujawanon et Khalke Paan Banaras Wala. Le spectacle a pris fin aux alentours de minuit avec des feux d’artifice.