Les trois candidats du n° 14 sous la bannière de l’Alliance Morisien, Alan Ganoo, Sandra Mayotte et Prakash Ramchurrun poursuivent leur campagne. C’est à Route Bassin à Quatre-Bornes que s’est tenu leur congrès le vendredi 18 octobre.

« Premie minis inn montre ki mem si ou enn artis, ou enn fam, ou ena ou plas dan parleman. Nou donn zot parol ki nou pa pou al enn sel ale apre elektion », dit Sandra Mayotte

« Suite au bilan de Pravind Jugnauth j’ai reflechi et fait le choix de rejoindre son parti et ensemble nous devons faire de lui le premier ministre le 7 novembre », indique Alan Ganoo lançant ainsi un appel aux habitants présents : « ena enn devoir importan lor zot, pou refer destin nu pei. »

Prakash Ramchurrun s’est exprimé sur le camp adverse. « Navin Ramgoolam pe revinn ek so bann lekip dinosor ek so Sitanen, Baichoo ek Faugoo. Pravind pann hesite fer sanzman dan so lekip. Pass enn mesaz a bann militant ki indecis, nu bizin zot support », a-t-il lancé à l’assistance.

Le leader du MSM, Pravind Jugnauth également présent, a indiqué que « zordi nou finn pass enn staz pli divan. nou pe akselere. Nou’nn prezant nou 60 kandida. Nou pa zis koze nou ». Il a egalement tenu a rassuré les employés de compagnie de transport. « Nou pou bizin zot bann bis pou saryer dan sak station (N.D.L.R station du Métro Express). »

Prenant aussi la parole ce soir-là, Etienne Sinantamboo a annoncé qu’il y aura des caméras de surveillance dans les centres de securité social afin, dit-il, afin d’avoir un suivi sur la manière dont sont traités les pensionnaires. Lançant un message à ses partisans, il a déclaré  : « fode pa kan ou pa gayn ticket ou enkoler. Se sa lexamp mo anvi montre. »