La plage publique du petit village de Tamarin a accueilli samedi une célébration de  l’International Water Safety Day, une initiative de la Surf Lifesaving Association of Mauritius issue du Waterwise Project 400, programme d’éducation aquatique destiné aux habitants du village.
« La Journée internationale de la Sécurité dans l’eau, célébrée chaque 15 août, a été conçue pour sensibiliser les populations du monde à cette pandémie de noyades qui frappe le globe et à éduquer les jeunes à devenir plus conscients des dangers dans l’eau. Ce manque d’éducation aquatique a propulsé des cas de noyades à travers le monde », a expliqué au Mauricien Viraj Ramharai, International Lifesaving Trainer et responsable de la Surf Lifesaving Association of Mauritius (SLAM).
Selon Vijay Ramharai, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime à plus de 40 le nombre de personnes qui perdent la vie chaque heure dans le monde en raison de la noyade. « Quelque 372 000 personnes meurent chaque année par noyade. Ceux de moins de 5 ans sont les plus à risque et, globalement, la moitié des noyés ont moins de 25 ans », s’alarme-t-il. « Cette journée vise à rendre cette planète, composée à 70% d’eau, 100% “water safe” », ajoute-t-il.
Le responsable de la SLAM explique que, faute de volontaires, son association a préféré célébrer cette journée le 14 mai au lieu du 15. « En fait, c’est une journée qu’on devrait célébrer tous les jours afin, d’une part, de garder nos jeunes actifs et, d’autre part, de les éduquer à apprendre à se protéger et à protéger les autres dans l’eau », poursuit-il.
Vijay Ramharai raconte qu’une trentaine de jeunes du village de Tamarin ont participé samedi à l’événement. « François Mondon, de La Réunion, a montré à ces jeunes comment faire des exercices physiques avant d’entrer dans l’eau. Omesh Rajiah a inauguré la session et Afzal Pheerungee et Salim Korimboksh ont organisé la cérémonie du drapeau sur la plage. Deepa Boodoo, Youth Officer du centre de jeunesse de Tamarin, a félicité les jeunes pour leur participation à l’événement ainsi que leur intérêt pour le programme “WaterWise Project 400” », a-t-il ajouté. Le WaterWise Project 400, une initiative de SLAM, en collaboration avec le centre de jeunesse de Tamarin et le conseil du village, est un programme d’initiation aux principes de l’éducation aquatique, au sauvetage et à la natation.
« Depuis que nous avons ce programme dans notre village, nos enfants sont devenus très attentifs et semblent disposés à apprendre davantage. Je suis très fière que mon fils fasse partie de l’équipe Waterwise », s’enthousiasme Mariline Henri, une mère de famille de l’endroit. Pour couronner la sesssion, les WaterWise Youth Leaders Noah Victorine, Mariola Maison Rouge, Clarina Docile et Yan Mungar ont souhaité la bienvenue aux nouveaux participants et leur ont enseigné les rudiments du WaterWise Education Programme.
« Nos jeunes ont beaucoup bénéficié de ce programme et les conseillers du village se félicitent de la tenue de ce programme chez nous ! » se réjouit le président du village, Rajesh Cooshna. « Nous allons bientôt organiser un “WaterWise Train the Trainer Programme” pour les formateurs. Ce programme sera parrainé par Peter Bacon, le gouverneur du National Sea Rescue Institute (NSRI) d’Afrique du Sud ainsi que par moi-même », a annoncé le responsable de SLAM.
« Je n’ai qu’un conseil à donner aux jeunes : si vous ne savez pas nager, rentrez à la maison aujourd’hui même et dites à vos parents que vous voulez apprendre à nager. C’est la meilleure décision que vous puissiez jamais prendre dans toute votre vie, pour votre sécurité et celle de vos proches », conclu Viraj Ramharai.