La Shipping Division du ministère de l’Economie océanique, des Ressources marines, de la Pêche, et de la Marine a finalisé, mardi 30 janvier, les négociations pour signer un nouvel accord avec Mauritius Telecom. Celui-ci, étalé sur trois ans, a trait à la fourniture des services mondiaux de détresse et de sécurité en mer (GMDSS – Global Maritime Distress and Safety System).
Depuis 1999, Maurice a le devoir de fournir les services du GMDSS; c’est Mauritius Telecom qui a assuré cela pour le compte du gouvernement sur une base contractuelle. Par l’entremise du GMDSS, les informations maritimes sur les prévisions météorologiques, la diffusion des messages de détresse, les avertissements de navigation et de sécurité pour les navires dans nos eaux territoriales sont transmis sur une base 24/7 via un émetteur-récepteur à haute fréquence.
 
Un communiqué de la Government Information Services indique par ailleurs que « Mauritius Telecom a également l’obligation contractuelle de recevoir et de tester le Système d’alerte de sûreté du navire (Ship Security Alert System) et de servir de centre de communication pour les alertes de piratage, conformément au Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires en vertu de la Convention internationale sur la sauvegarde de la vie humaine en mer et le Code de conduite de Djibouti, deux initiatives clés de l’Organisation maritime internationale (OMI) pour renforcer la sécurité maritime. »