La situation à la piscine Serge Alfred est plus qu’insoutenable si on en croit ses utilisateurs. Le mot pourri a même été évoqué pour expliquer les conditions structurelles de ce bassin de 50m qui date depuis le début des années 80. Sans aucun doute c’est le fait que l’eau de la piscine n’est pas chauffée comme il se doit qui provoque la colère des nageurs. En effet, alors que selon les règles, l’eau de la piscine doit être maintenue à 26-27°, on avance qu’en cette période hivernale, l’eau ne dépasse pas les 24°. Cela en raison d’un chauffage défecteux qui prend trois heures pour un demi degré de chaleur. On ne vous dit dans quelle condition les nageurs de l’élite s’entraînent quotidiennement, ni le poids de la facture du diesel pour faire fonctionner la machine. Selon nos informations, il s’avère que pour cette piscine le ministère de la Jeunesse et des Sports  verse dans l’absurde, notamment la décision qui aurait été prise pour réparer la chaudière, qui est aussi vieille que la piscine. En effet, il se pourrait que le MJS dépense plus de Rs 700 000 pour réparer les tuyaux défectueux alors qu’une chaudière neuve pourrait ne pas coûter plus de Rs 1.5 millions et qui sera beaucoup plus éco-friendly contraire à ce cracheur de fumée de Serge Alfred qui est plus aujorud’hui une pièce de musée qu’une chaudière. Mais ce n’est pas fini avec le tableau électronique qui ne fonctionne toujours pas et qui a été aujourd’hui un véritable handicap pour la FMN dans l’organisation de sa compétition. On s’arrête là car la liste des problèmes qui existent à la piscine de Beau-Bassin vous donnera un mal de tête incroyable…