C’est sous le signe de la consolidation de l’amitié entre les deux petits États insulaires de l’océan Indien que se déroule la visite de trois jours de Navin Ramgoolam aux Seychelles cette semaine. « Our islands may be small, but with such a vast area of ocean, we have become huge », a lancé le Premier ministre mauricien lors d’un banquet offert en son honneur par le président des Seychelles James Michel.
« Nous vivons des moments extraordinaires », a ajouté le Premier ministre mauricien. « Les petits États comme les Seychelles et Maurice doivent se forger un destin commun d’autant que nous partageons le même océan. » Navin Ramgoolam a souligné l’importance de la résilience car avec la crise qui secoue la zone euro, « ce n’est pas chose facile pour nos deux pays qui ne disposent d’aucune ressource naturelle ».
Le Premier ministre a rappelé la conclusion d’un accord historique entre les deux pays qui sont les premiers États voisins à avoir soumis une application conjointe aux Nations unies pour la gestion conjointe d’une superficie additionnelle de 396 000 km carrés de zone maritime exclusive.
Le président James Michel a pour sa part affirmé que cette visite historique du Premier ministre mauricien aux Seychelles a permis de renouveler le partenariat entre les deux peuples. « We are connecting our universities and also bringing our health services closer together, through an agreement in health professional exchanges between our two countries », a-t-il déclaré.
James Michel a annoncé que les Seychelles et Maurice se proposent de créer les facilités appropriées en vue de développer les échanges commerciaux et que les efforts seront intensifiés à travers les institutions de la Commission de l’océan Indien. Le président des Seychelles a aussi souhaité que les pays de la région puissent bénéficier du potentiel de la plus grande île de la région, à savoir Madagascar. Pour cela, a-t-il dit, il faudra continuer les efforts pour que la paix prévale dans l’île à travers la feuille de route de la Communauté de développement d’Afrique Australe.
Hier, le Premier ministre mauricien a planté une pousse de Coco de mer dans l’Arboretum Tree Planting Park dans le cadre d’une visite au Centre de biodiversité national de Barbarons afin de commémorer sa première visite officielle dans l’île. Navin Ramgoolam a assisté dimanche aux manifestations officielles organisées à l’occasion de la fête nationale seychelloise. Il doit également s’adresser au parlement seychellois avant de regagner Maurice demain.
Navin Ramgoolam est accompagné aux Seychelles par le ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell.