La Shotokan Independence Cup s’est tenue le dimanche 18 mars dernier au Dojo de Grande Rivière Nord-Ouest à Port-Louis avec plus de 300 personnes qui s’étaient réunies pour soutenir les combattants. C’est Hans Sidaya qui s’est le plus distingué dans cette compétition en terminant premier dans la catégoorie des 18-20 ans en Kata, Kumité et Team-Kumité.
« Le spectacle était au rendez-vous. Les combattants ont donné le maximum et le public présent était gâté par les belles performances », a fait ressortir Rishi Bundhoo, président de Cassis Shotokan Karaté. Pour rappel, plusieurs catégories étaient au programme, en masculin comme en féminin : 5-7 ans, 8-9 ans, 10-11 ans, 12-13 ans, 14-15 ans, 16-17 ans, 18-20 ans et + 21 ans. Hans Sidaya a été le grand bonhomme de cette Independence Cup en s’illustrant dans la catégorie des 18-20 ans. « C’est un karatéka d’avenir. Il est très impressionnant. On l’attendait au tournant et il n’a pas déçu », a indiqué Rishi Bundhoo. Notons également la bonne prestation du jeune Akilesh Bhunjun, qui, du haut de ses 7 ans, a livré une performance de haute volée en Kata.
Le Team-Kumité, l’innovation de ce tournoi, a été remporté par le  Cassis Shotokan Karaté and Sports Club. Il est à noter que six clubs ont participé à la compétition : Cassis Shotokan Karaté, Black Snake Shotokan Karaté, Sun Dragon Pamplemousses, Eagle Martial Art Triolet, Traditional Shotokan St Pierre et L’Escalier Karaté Club. Le club de Cassis a pris la première place avec 13 médailles d’or, 5 d’argent et 4 de bronze.