Cette semaine encore, les membres du gouvernement reviennent à la charge et dénoncent “une opposition menteuse, hypocrite et sans amour-propre”. Étienne Sinatambou, entouré de Mahen Jhugroo, Kalyan Taroulah, Maneesh Gobin, Roubina Jadoo-Jaunbocus, et Ravi Ruthnah, a animé une conférence de presse hier pour déplorer les “faussetés” véhiculées par les membres de l’opposition qui, selon eux, “sont prêts à tout pour tenter de tromper la population”.
Pour étayer ses propos, le porte-parole du gouvernement cite en premier lieu le député Aadil Ameer Meea qui, dit-il, a soutenu sur les ondes d’une radio qu’il n’avait pas insulté le Deputy Speaker le 4 avril dernier. Étienne Sinatambou ajoute que lors de sa conférence de presse, le leader de l’opposition est venu dire que “sa PNQ a montré le désintérêt complet du gouvernement pour les causes des plus pauvres.” “Cela est complètement faux”, dit-il, indiquant que “rien que pour mon ministère, le budget de la pension de vieillesse est passé de Rs 4,7 Mds en 2006-07 à Rs 14,5 Mds en 2016-17.” Plusieurs chiffres peuvent être avancés pour prouver que le gouvernement s’occupe des plus démunis, dit-il, citant également l’octroi d’une subsistance allowance de Rs 9 520 à plus de 8 214 familles vivant dans les poches de pauvreté.
S’attardant sur le dossier de la drogue, Étienne Sinatambou déplore que “depuis quelque temps, Paul Bérenger et Navin Ramgoolam tentent de faire croire que c’est quand le MSM est au pouvoir qu’il y a une montée de la drogue à Maurice.” Or, ce qui se passe, selon lui, “c’est que lorsque le MMM-PTr sont au pouvoir, la mafia de la drogue prospère et ses tentacules s’infiltrent en toute discrétion à travers le pays.”
Il ajoute que la lutte contre la drogue est un combat mené par sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth, et  qu’aujourd’hui “bann trafiquants ladrog finn aret dormi”. Il n’y a pas que les paroles du Premier ministre, il y a les actions et les résultats, souligne Étienne Sinatambou. Les saisies records effectuées durant le mois de mars — avec notamment 135 kg d’héroïne interceptés le 9 mars, 20 kg d’héroïne saisis le 24 mars, 2 kg d’héroïne le 25 mars, ainsi que 25 kg de gandia le 25 mars par voie maritime, alors que plus d’une tonne de drogue synthétique et 16 kg de cannabis ont été saisis à l’aéroport — démontrent le travail qu’effectue le gouvernement, dit-il. “Parler de risque de cover-up est honteux de la part de Xavier Duval et les allégations de Paul Bérenger sont toutes aussi honteuses”. Il ajoute que “kan le MSM dan pouvoir, éna enn révolution dans le combat contre la drogue. Bizin aret démagogie, aret menti “