Les stalles afficheront complet dans cette épreuve phare de 1600m. Sur papier, la victoire devrait revenir à Intercontinental. Cependant, il devra rester sur ses gardes car les adversaires seront à l’affût du moindre faux-pas de sa part, et ce, en raison de son mauvais numéro de corde.
Intercontinental est un sujet qu’on ne présente plus et qui a rarement déçu depuis qu’il évolue au Champ de Mars. On retiendra qu’il figurait dans les entrées de l’épreuve de samedi dernier avant que son entourage lui préféra l’engagement de la 7e journée. Intercontinental a bénéficié d’une préparation méthodique en vue de sa rentrée et a laissé une belle impression à chaque apparition en piste. Le parcours du jour est bon pour une reprise. On ose croire que Johnny Geroudis sera cette fois sur ses gardes  pour s’assurer que sa monture n’ait pas un parcours éprouvant. Sur sa forme actuelle, Intercontinental demeure une première chance.
Druid’s Moon et Legal Maxim seront le représentants de l’écurie Merven. Le premier nommé nous revient pour la deuxième semaine consécutive et n’a pas démérité samedi dernier derrière Seattle Ice et Master Mascus. Sur sa course de samedi dernier, il ne part pas battu d’avance. Son compagnon d’écurie Legal Maxim a été transparent à sa rentrée. Il donne l’impression d’avoir bénéficié de cette course car il a paru nettement mieux à l’heure des galops. Si la victoire paraît hors de sa portée, il peut se battre pour un accessit.
A l’image de l’écurie Merven, l’écurie Gujadhur a engagé deux partants pour optimiser ses chances. Richard Mullen a porté son choix sur Senor Versace, tandis qu’Acuppa sera piloté par Derek David. Le premier nommé nous a paru à son affaire depuis qu’il a entamé sa préparation. Le parcours devrait lui plaire pour une reprise. Si d’aventure l’épreuve est lancée sur des bases élevées, il faudra compter avec lui à l’arrivée. Acuppa a laissé une excellente impression mardi lors de son barrier trial en prenant facilement la mesure de Bingelela. Il paraît bien dans sa peau mais vu qu’il est un grand cadre, il n’est pas impossible qu’il ait besoin de cette course pour s’améliorer davantage.
Les espoirs de l’écurie Maigrot de briller dans une épreuve principale reposeront sur les épaules de Captain’s Key. Ce cheval a réalisé un eye-catching run à sa rentrée après avoir couru le nez au vent. Il abordera, certes, la distance pour la première fois de sa carrière, mais tout laisse à penser qu’il n’aura pas de mal à tenir le parcours s’il parvient à opter pour la position tête et corde.
Solar Captain, de l’écurie Maingard, a été principalement préparé à la mer. Il n’a rien fait de mal lors de sa première année chez nous et son entourage s’attend qu’il monte en puissance cette année. A la faveur d’un train lancé, il fera sentir sa présence au finish.
Après Seattle Ice samedi dernier, l’écurie Serge Henry revient à la charge avec cette fois National Play et Beacon Flare. Beacon Flare retrouve un lot qui paraît plus à sa portée. C’est un cheval que Serge Henry tient en haute estime. Confié à Marday, il misera sur son poids plume pour tenter de piéger ses adversaires.
Silver Dice a paru mieux avec une course dans les jambes. Il se plaira sur le parcours allongé. Il s’élancera au départ avec une chance d’outsider bien que nous pensons qu’il dévoilera son vrai potentiel lorsqu’il sera aligné sur des parcours plus conformes à ses réelles aptitudes.
Nous accorderons les meilleurs chances à Intercontinental et pour les places nous désignerons Captain’s Key, Druid’s Moon et Senor Versace.