Le Southern Tropical Challenge, course de VTT en binôme qui se tient du 29 novembre au 1er décembre, est appelée à devenir l’une des épreuves majeures du calendrier de VTT. Il faut savoir que le sponsor-titre, Omnicane, a signé un contrat pour les deux prochaines années. « C’est un signe de confiance », lâche le vététiste-organisateur Yannick Lincoln.
L’idée de conserver un sponsor au moins pour les deux années à venir vient conforter l’organisation, qui voulait pérenniser l’événement. « Nous avons voulu créer un sentiment d’appartenance au sein d’Omnicane. » D’ailleurs, le groupe a, selon Yannick Lincoln, encouragé ses employés à participer à la course. « Nous voulions au départ qu’ils soient impliqués. Je pense que c’était la meilleure façon de montrer qu’ils croient vraiment au projet », sourit Yannick Lincoln.
Pour en venir à la course elle-même, elle reprendra la même formule que l’année précédente. « L’idée est de combler la fin de saison et d’en faire un événement majeur », soutient le responsable de l’organisation. Nicolas White, Ben Melt Swanepoel, Calene Williams, David Kinjah et Davidson Kamau, qu’on avait rencontrés l’année dernière, seront de la partie. Quant à Lincoln, il s’associera au Sud-Africain Ben Melt Swanepoel pour la course.
Par contre, on dénote un petit changement dans le tracé. Si l’année dernière la course était orientée vers le sud, cette année, l’arrivée sera jugée à Pointe d’Esny, vers le sud-est. Le prologue sera long de 5 km, alors que la première étape fera 65 km. Puis, les vététistes affronteront 70 km pour la troisième étape, avant de conclure par la dernière étape, longue de 50 km. « Ce qui fait un total d’environ 190 km sur quatre jours », avance Yannick Lincoln.
Pour la petite histoire, ce dernier caressait l’idée d’organiser une telle course après avoir participé au Cape Epic en Afrique du Sud. En même temps, il s’agit d’aider à démocratiser une discipline qu’il affectionne particulièrement. « Il a fallu créer quelque chose qui encourage le novice à se mettre à vélo, d’où l’idée de faire de l’Omnicane Southern Tropical Challenge une course en binôme. »
Avec Caroline Le Blanc, André Le Blanc, Grégory Toulet, Jean-Philippe Tyack et Ian de Robillard, la machine est lancée à plein régime, en attendant que la course commence.