Pascal Feixes, ancien membre des Forces spéciales françaises et ancien garde du corps français, lance le Boot Camp Training à Maurice. Pour ce faire, ce professionnel ayant 20 ans d’expérience bénéficie de la collaboration de Bruneau Laurette. Ce camp d’entraînement propose aux hommes et aux femmes de faire du « sport façon commando ».
Le Boot Camp Training (BCT) a été introduit à la fin des années 1900 par le sergent Ken Weichert, vétéran américain de la première guerre en Irak. Les participants à ce camp font ainsi du « sport façon commando », soit en dépassant leurs limites physiques et mentales. Il leur permet d’acquérir une confiance en soi et de voir leurs efforts récompensés à travers les calories brûlées et une perte de poids considérable ; sans oublier le renforcement des muscles.
« Le BCT est basé sur des méthodes d’entraînements simples, inspirées par des techniques militaires », explique Pascal Feixes, qui a assuré au cours de sa carrière la protection de 40 chefs d’États. Les participants évolueront tout au long du BCT avec des entraîneurs militaires compétents dans un environnement naturel et sécurisé.
L’esprit sportif est essentiel pour suivre cet entraînement intensif car il démontre « un comportement et une attitude en ligne avec des valeurs fortes ». Parmi : le dépassement de soi, la solidarité, la rigueur, l’esprit d’équipe, le courage, le fair-play, la confiance en soi et la convivialité. Grâce au BCT, les participants apprennent aussi à se défendre et par conséquent, à protéger autrui. Ils géreront aussi mieux les situations stressantes.
Ce camp vise par ailleurs les personnes qui souhaitent maigrir « rapidement ». Les entraîneurs leur proposent un régime sur mesure et s’adaptent aussi à leur niveau. Les femmes peuvent également suivre cet entraînement. « Elles ont besoin de se sentir rassurées et le BCT est parfait pour cela. Nous envisageons aussi de proposer un Boot Camp pour les adolescents en vue de les aider à s’épanouir », expliquent Pascal Feixes et Bruneau Laurette. L’ancien membre des Forces spéciales françaises ajoute : « Pour participer au BCT, il est obligatoire de présenter un certificat médical afin d’éviter tout problème et d’être sûr des capacités de la personne. »
Le BTC débutera au Domaine Lagrave. Le prix pour suivre l’entraînement sera annoncé prochainement. Ce projet sera ensuite entendu à Rodrigues, aux Seychelles et à d’autres pays d’Afrique. « Avec le BCT, je veux faire découvrir une autre dimension de Maurice », soutient Pascal Feixes qui compte aussi lancer un service de protection dans le pays.