Le Necker Pro Squash Open est le tout premier tournoi international de son genre à apparaître à Maurice. Quarante-huit matchs différents seront disputés durant les cinq jours de tournoi à Grand-Baie, La Croisette. Les spectateurs seront ainsi capables d’évaluer le jeu des meilleurs joueurs de la région ainsi que d’autres venant de différents continents.
L’on retiendra que le numéro 1 et 1 indien seront de la partie, à savoir Saurav Goshal et Harinder Sandhu. Goshal est d’ailleurs classé 26e mondial. Un authentique poids lourd qui rêve d’atteindre le sommet mondial de la discipline. « Un rêve, c’est ce qui inspire à la réussite et mon rêve est d’atteindre le sommet mondial du squash. C’est une route longue et pénible pour arriver à ce sommet, mais je crois en mon talent, ma détermination et ma faim de conquérir ce monde. En Inde, à bien des égards, j’ai été un pionnier pour le sport. Être le premier Indien à remporter la prestigieuse Coupe de Drysdale au British Junior Open en 2004, et de ce fait atteindre la distinction d’être le meilleur joueur junior au monde, est seulement l’un des nombreux lauriers que j’ai apporté à la Grande Péninsule. Le pays compte sur moi pour lui montrer le chemin vers un futur fait de squash professionnel et de bonheur », a-t-il souligné.
Avant d’ajouter : « mes accomplissements ont atteint une importance plus grande que prévue grâce à l’adversité à laquelle j’ai fait face. Contre toutes attentes je suis sorti victorieux. J’ai intégré la Professional Squash Association (PSA) en juillet 2003 et j’ai maintenant atteint mon meilleur classement de 15e (octobre 2013), ce qui représente le meilleur accomplissement jamais réalisé par un joueur Indien. J’ai également réussi à continuer mes études à un niveau relativement élevé. Devenir le champion du monde ne m’aidera pas seulement à réaliser mon rêve, mais aussi à parcourir le long chemin de la révolution du squash en Inde. Je veux être reconnu en tant qu’athlète humble et un modèle qui a brisé toutes les barrières pour atteindre son objectif d’être le champion du monde. Je veux faire une différence par rapport à la façon dont le sport est perçu par les hommes en Inde. Je veux rendre l’Inde fière ! »
Nul doute qu’il sera l’une des attractions phares de ce tournoi dans le Nord de l’île. Pour les joueurs locaux, ce sera l’occasion de se frotter et de se jauger face aux forces en présence afin de continuer à progresser. Une belle opportunité à saisir. À noter que l’ONG, Carpe Diem Art Therapy organisera une marche de solidarité avec les joueurs de squash de haut niveau le dimanche 28 mai au Jet Ranch à 8 heures du matin sur une distance de 4 à 8 km. Les frais d’inscriptions sont à Rs 100. Rendez-vous est donc donné pour les aider à récolter des fonds pour leur cause : aider les Mauriciens avec des incapacités physiques, mentales ou émotionnelles.