C’est le 28 février prochain à 19h que se tiendra l’assemblée générale élective de la Mauritius Squash Rackets Association (MSRA). Nitin Busguth obtiendra vraisemblablement un deuxième mandat. La dernière date pour le dépôt des candidatures est fixée au 21 février. À la tête de la fédération depuis 2008, Nitin Busguth espère apporter un nouveau souffle au squash mauricien.
Le président de la Mauritius Squash Rackets Association (MSRA), Nitin Busguth, a tenu à dresser un bilan de la saison 2012. « Mi-figue, mi-raisin. Nous n’avons malheureusement pas été en mesure d’organiser trois tournois, dont celui du Dodo Club. Mis à part cela, nous avons eu des séances d’initiations par le spécialiste français Pascal Lincou, qui est venu apporter son expertise.  Les squasheurs ont aussi bénéficié de camps d’entraînements, très importants pour leur progression. La nouveauté de la précédente année demeure bien évidemment le ‘Gala Night’ qui était combiné avec le Emcar Squash Player of the Year qui s’était tenu en décembre dernier. Ce nouveau concept innovant a été un succès sur toute la ligne », indique notre interlocuteur.
À noter qu’une petite délégation de squasheurs mettra le cap sur la Namibie pour participer au All Africa Senior Championship qui se tiendra du 19 au 23 février prochain. C’est le secrétaire du MSRA, Adrien Wehrli qui sera le chef de délégation. Xavier Koenig, le numéro 1 de Maurice, Nicolas Mourga et Christian Bezandry seront ainsi de la partie tout comme Vanessa Florens, la seule représentante mauricienne. Ils quitteront le pays le 16 de ce mois et seront de retour le 25 courant. « Plusieurs nations seront présentes pour ce grand rendez-vous annuel, à savoir le pays hôte (Namibie), l’Afrique du Sud, le Nigeria, la Zambie entre autres. Les Égyptiens ne seront pour leur part pas de la partie, étant clairement au dessus du lot.Ainsi, les pharaons ne seront  pas du déplacement. Les locaux auront du pain sur la planche pour se défaire des forces en présence. Ce genre de frottement est très important pour la progression de nos joueurs même si le niveau sera très élevé. « , souligne Nitin Busguth.
Ce dernier tient par ailleurs à souligner qu’un rêve est sur le point de se réaliser. « En 2008, quand j’avais pris les rênes de la fédération, je souhaitais avoir un terrain pour pouvoir construire un centre national de squash. Ce n’est que cette année que ce rêve commence à prendre forme. En effet, le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) a offert 500 toises pour la construction d’un terrain à Petit Camp. Actuellement, il n’y a pas de centre pour la formation de jeunes talents. Mis à part les clubs privés et le centre de Vacoas-Phoenix qui est accessible uniquement aux gens de la localité, le squash mauricien ne dispose d’aucune infrastructure de formation. Grâce à ce centre, nous pourrons ainsi dénicher des perles rares pour vulgariser un peu plus la discipline. C’est un projet que nous comptons amener à bon port. Je suis sûr et certain qu’à Maurice  il y a de très bons joueurs de squash », soutient-il.  
En ce qu’il s’agit de la saison 2013, Nitin Busguth fait ressortir que de nouveaux tournois feront leur apparition. « Nous allons continuer à oeuvrer pour le bien-être de la discipline. D’habitude, il y a des échanges Réunion-Maurice mais cette année, ce sont les joueurs réunionnais qui viendront pour se frotter à nos locaux. Nous allons également continuer avec cette politique de faire venir des entraîneurs étrangers pour bénéficier de leur expertise. C’est très important. J’espère que l’année 2013 sera une réussite pour la fédération », conclut Nitin Busguth.