La situation pour l’entourage de l’ancienne présidente de la république, Amenah Gurib-Fakim, se complique en marge des travaux de la commission d’enquête, présidée par le juge Asraf Caunhye. Des pages du “Diary” de Sadna Seechurn, la Personal Secretary de l’ancienne présidente de la République, ont été détruites et cela de manière intentionnelle.

Selon nos recoupements d’informations, il s’agirait en fait de pages couvrant la période de janvier à mars de cette année, soit autour de la démission d’Ameenah Gurib-Fakim du Château de Réduit. Ce constat a été fait lors d’une descente du juge Asraf Caunhye, président de la commission d’enquête, en compagnie de ses deux assesseurs, les juges Nirmala Devat et Gaitree Jugessur- Manna, effectuée vendredi dernier à la State House. Ils se sont rendus sur place pour principalement scruter les documents officiels qui s’y trouvent, mais aussi pour un constat de visu des protocoles établis sur place. Après avoir écouté plusieurs fonctionnaires, qui ont travaillé à la State House, les juges de la commission d’enquête, instituée pour faire la lumière sur le viol allégué des dispositions de la Constitution au sujet des commissions d’enquête, ont décidé de se rendre au Château de Réduit pour mieux comprendre le système mis à la disposition de la locataire du Château par l’État.

Les informations révélées, lors de l’audition du Permanent Secretary (PS) du Bureau du président de la République, Motichand Seebah, ont mis en relief le fonctionnement d’une équipe composée de Rachna Seenauth, Assistant Maintenance Officer, et Sadna Seechurn, Personal Secretary de l’ex-présidente de la République. Les juges qui président la commission d’enquête ont, selon nos informations, corroboré plusieurs éléments relevant du Modus Operandi de l’équipe personnelle de Gurib-Fakim à la State House. Mais aussi sur le rôle de l’ancien PS, considéré comme le “Linkman” entre la State House et le clan du multimilliardaire Alvaro Sobrinho et Dass Appadu. Ce dernier serait le signataire de plusieurs documents officiels sous l’ère Gurib-Fakim, notamment des demandes d’accès au “VIP Lounge”.

À la commission Caunhye, on laisse entendre que le fil des interrogations, lors des prochaines auditions, sera dessiné à la lumière des informations recueillies par la commission Caunhye au Château de Réduit. Une nouvelle visite devrait d’ailleurs intervenir d’ici la fin de la semaine. La prochaine séance sera marquée par l’étalage du Visitors Book de la State House couvrant la période février à mars dernier par l’ICAC. Ce livre a été saisi par les hommes de Navin Beekarry pour les besoins de l’enquête menée en parallèle au Réduit Triangle. L’ICAC devrait ainsi confirmer les “In and Out” effectués à la State House depuis l’éclatement de la Platinum Card Saga. Aussi, la commission d’enquête entretient le flou pour l’heure quant à la convocation de l’homme clé du PEI-State House Saga, Dass Appadu.