Le président de la Street Vendors Association, Hyder Ryman, a, lors d’une conférence de presse, fait part de l’incertitude et l’angoisse des marchands ambulants de la capitale face à l’interdiction d’opérer dans les rues depuis le 18 avril suite à la décision des autorités de les recaser temporairement à la rue Decaen et à la place de l’Immigration avant un redéploiement vers le nouveau bâtiment de la gare Victoria, comme l’avaient promis l’ancien lord-maire Oumar Kooleegan et l’ancien ministre des Administrations régionales Anwar Husnoo en mai 2016. Or, 18 mois après, les colporteurs ne voient rien venir et attendent toujours d’occuper les lieuxDénonçant l’influence des lobbys sectaires sur les prises de position du gouvernement, la SVA réclame une rencontre avec Nando Bodha dans le plus bref délai.