La sucrerie de Médine, la seule dans l’ouest, ne roulera plus. Le gouvernement a donné son feu vert à cette fermeture sous certaines conditions découlant des provisions de la Mauritius Cane Industry Authority Act.

Le communiqué émis après les délibérations du conseil des ministres d’hier indique que des consultations ont eu lieu entre les différents “Stakeholders” concernés par cette dernière étape de la centralisation sucrière, soit des planteurs aux travailleurs en passant par les Receiving Sugar Mills. Le package élaboré en faveur des planteurs, des travailleurs et des cadres de cette compagnie sucrière est conforme aux recommandations du “Blue Print” sur la centralisation sucrière de mai 1997. Des arrangements ont déjà été arrêtés pour le transfert de la canne de la Factory Area de Médine vers d’autres sucreries.


Lire aussi :