L’attente a été longue pour les candidats du Sud. Il a fallu patienter jusqu’à 15 heures, voire 16 heures dans certains villages, pour connaître les résultats. De manière générale, les sièges de conseillers ont été départagés entre les différentes équipes en lice. Le fait marquant a cependant été la défaite de Georges Ah-Yan à Mahébourg, alors qu’il était désigné favori. La proclamation des résultats s’est déroulée dans le calme sous une forte présence policière.
Pétarades et défilés ont conclu la journée d’hier dans le Sud. Après avoir attendu pendant toute la journée, candidats et partisans ont laissé exploser leur joie à l’annonce des résultats. L’exercice de dépouillement s’est déroulé plutôt lentement. Pour environ 3 000 bulletins dans chaque centre, il a fallu attendre l’après-midi pour enfin connaître le secret des urnes…
Les premiers résultats sont tombés à Rose-Belle vers 14 heures. L’équipe “Téléphone” menée par Megduth Seegobin a remporté sept sièges sur les neuf en jeu. Les deux autres sont allés à un candidat du parti “Robinet” et à un autre du groupe “Fleurs”».
Dans ce grand village où le taux de participation était de 35,67 %, une femme, Goonwantee (Stéphanie) Clarisse, s’est placée en deuxième position. Se retrouvent également au conseil du village, ses colistières Mohinee Ramkissoon et Rajshree Sobahah. Cette dernière, heureuse de cette victoire, remercie d’ailleurs les citoyens de Rose-Belle pour la confiance placée en elle. « C’est la première fois que je participe à une élection… Et j’étais confiante. Maintenant, nous avons du boulot devant nous ! » Megduth Seegobin se dit aussi heureux que ses trois candidates aient été élues. Il est toutefois solidaire des deux autres colistiers qui sont tombés.
Vers le même moment, Souillac prenait aussi connaissance de ses nouveaux conseillers. L’équipe “Papillon” a remporté six sièges contre trois à l’équipe “Ciseaux”. Deux femmes se retrouvent au conseil du village : la travailleuse sociale Priscilla Bignoux et la receveuse d’autobus Marjolaine Joseph.
À Mahébourg, l’attente a été plus longue. Un premier résultat sur 1 300 bulletins émis vers 11 h 30 démontrait une domination des mauves du Meilleur Mouvement Socialiste de Mahébourg. On pouvait aussi noter que Georges Ah-Yan, figure emblématique du village, était loin derrière. Ce qui constitue une grosse surprise pour la région. Au fil du décompte, l’équipe rouge, sous l’emblème “Ciseaux” a pu remonter la pente. Résultat final : cinq mauves et quatre rouges à Mahébourg. Une femme a été élue dans chaque équipe, dont Padmawtee (Roshnee) Bhootooa, qui termine en deuxième position. « Je suis contente d’être élue en deuxième position, mais je suis triste pour mon équipe. Nous avions une vision pour notre village », dit-elle, les larmes aux yeux.
S’exprimant après la défaite, Georges Ah-Yan confie que la campagne a été brusque et mal organisée. Faute de candidat, il a dû aligner son frère dans son équipe. Ce qui n’aurait pas joué en sa faveur, selon lui, puisque les votes ont été départagés entre eux. « Si j’ajoute ses points et les miens, je serai sorti une nouvelle fois en tête. Mais je suis content de n’avoir pas été élu dans ces conditions. J’aurais été dans un étau entre les mauves et les rouges. C’est un blessing in disguise. D’ailleurs, j’avais déjà dit que si j’étais le seul membre élu de mon équipe, j’allais démissionner. »
Entretemps, les résultats tombaient également à Chemin-Grenier où les mauves et orange ont réalisé un sans faute. Le Groupement Militant de Chemin-Grenier n’a pas fait de cadeau à ses adversaires, réalisant un 9-0. « Cette équipe c’est le remake de 92. C’est une équipe gagnante. Notre plus grande satisfaction est l’élection de nos trois candidates. Nous avons un programme de cinq ans devant nous, nous allons travailler pour toute la famille de Chemin-Grenier », dit Rajesh Heerallol.
L’Escalier a été l’un des endroits où les résultats ont été prononcés les plus tardivement. Il a fallu attendre aux alentours de 16 heures pour l’annonce officielle des vainqueurs. L’équipe “Bus”, sous l’impulsion de Karamchand Durbarry a remporté six sièges contre trois à l’équipe “Plume”. Jayantee Nunkoo, l’une des deux femmes qui siégeront au conseil de village, est toute heureuse : « C’est ma première participation et je suis super contente… Je ne m’arrêterai pas là. »
Les équipes gagnantes ont défilé dans leurs villages respectifs après les résultats pour remercier les citoyens de les avoir choisis.