Avec le départ de Kamal Taposseea, jugé très proche du vice-Premier ministre et ministre des Finances Xavier-Luc Duval, le choix du gouvernement pour le poste de Chairman d’Air Mauritius s’est porté sur Dass Thomas. C’est ce qu’indiquent des sources bien renseignées en marge de l’assemblée générale des actionnaires de la compagnie aérienne de cet après-midi. Le nouveau président du conseil d’administration est considéré comme faisant partie de l’Inner Circle du Premier ministre Navin Ramgoolam.
Avant d’accéder à la présidence du conseil d’administration, Dass Thomas devra intégrer cette instance par voie de nomination en vue d’être nommé par ses pairs. Cette formalité devra être complétée lors de la réunion du comité de direction, nouvellement constitué, après l’assemblée des actionnaires de cet après-midi. Entre-temps, la suppléance aux fonctions de président du Board d’Air Mauritius sera assurée par Raj Ringadoo, qui assure les intérêts de la State Investment Corporation sur le Board.
De ce fait, Dass Thomas devra dorénavant se retrouver à la tête des deux plus importantes compagnies publiques, dont l’une réalisant des profits, Mauritius Telecom, et l’autre traversant une période cruciale avec des pertes dans les opérations, Air Mauritius. Néanmoins, il n’est pas un néophyte dans le domaine de l’aviation civile. Dass Thomas a connu une relativement longue carrière au sein d’Air Mauritius, soit presque 11 ans, au département du personnel. En septembre 1999, il avait assumé les fonctions d’Executive Adviser auprès du président directeur général d’Air Mauritius de l’époque, Nash Mallam-Hassam.
Avec le départ en catimini de Kamal Taposseea du Board d’Air Mauritius, le choix de présider les délibérations de l’assemblée des actionnaires devrait incomber à Raj Ringadoo. Ce dernier devra rassurer les actionnaires quant à la pertinence du Business Model adopté depuis le début de cette année en vue de renverser la tendance déficitaire des comptes et les membres du personnel par rapport à une restructuration de la compagnie suite aux conclusions d’un Management Audit actuellement en cours.
Pour la première fois, l’agenda de l’assemblée d’Air Mauritius comprend des questions émanant des actionnaires, dont une enquête sur l’exercice de Hedging sur le prix du carburant entrepris en juillet 2008 ou encore les recrutements de ces dernières années. La question du partenariat stratégique pour la compagnie aérienne nationale demeure aussi d’actualité.