Le ministère de la Santé a engagé hier des consultations nationales au Domaine Les Pailles en vue de finaliser le nouveau plan de lutte contre le tabagisme 2013-2016. Ce plan de trois ans, a soutenu le ministre de tutelle Lormus Bundhoo, vise à prévenir et diminuer la consommation chez les jeunes et adultes, et comprendra des mesures pour réduire la fourniture de tabac.
Lormus Bundhoo a annoncé hier que son ministère prendra des mesures pour contrôler toute forme de publicité sur les cigarettes, notamment celle figurant sur internet. En outre, des images sur la nocivité du tabac recouvriront entièrement les paquets de cigarettes comme c’est le cas en Australie, a précisé le ministre de la Santé.
D’autres mesures auront trait au tabagisme passif, à la motivation des fumeurs pour qu’ils abandonnent la cigarette et à la recherche (framework research) sur les moyens de contrôle du tabagisme en ligne avec les conventions internationales signées par l’État mauricien. « Malgré les mesures prises jusqu’ici pour contrôler le tabagisme, son incidence reste élevée à Maurice », a déclaré Lormus Bundhoo, rappelant que 1 000 décès dus aux maladies découlant du tabagisme surviennent chaque année dans le pays.
40 % des hommes et 3,7 % des femmes fument à Maurice, selon l’étude du ministère de la Santé sur les maladies non transmissibles en 2009. À Rodrigues, le pourcentage est le même pour les fumeurs alors que celui de la population féminine est plus élevé (4,3 %). Toutefois, selon les études internationales sur le contrôle du tabac, le nombre de cigarettes consommées par tête d’habitant à Maurice a diminué passant de 1071,5 cigarettes en 2009 à 759,1 en 2012.
« Le gouvernement est plus que jamais déterminé à combattre l’épidémie globale de tabagisme », a déclaré le ministre de la Santé face aux stakeholders conviés à Pailles. Et d’ajouter : « Ces consultations nationales et multisectorielles sont cruciales pour valider les politiques, les programmes et les stratégies de contrôle du tabagisme et pour leur mise en oeuvre effective. »
Le Global Youth Tobacco Survey réalisé à Maurice en 2009 montre que l’incidence du tabagisme parmi les écoliers âgés de 13 à 15 ans atteint 20 % chez les garçons et 7,7 % chez les filles. À Rodrigues, 16,3 % des écoliers et 8,4 % des écolières fument. Lormus Bundhoo affirme par ailleurs que « la lutte contre le tabagisme n’est pas seulement l’affaire du ministère de la Santé mais celle de tous ». Plusieurs pays, dont le Brésil, les Seychelles, le Togo et l’Iran ont demandé à l’île Maurice l’autorisation d’utiliser les images figurant sur les paquets de cigarettes commercialisés localement, a-t-il dit.
Selon l’Organisation mondiale de la santé, 5,4 millions de personnes dans le monde meurent chaque année de maladies associées au tabagisme et la moitié des fumeurs meurent prématurément. 600 000 personnes sont exposées malgré elles à la fumée de cigarette.