La rupture d’un tuyau principal sur le sentier de construction de la nouvelle station de pompiers de Tamarin prive les habitants de La Mivoie d’eau depuis 15 heures hier. Au Mauricien, des habitants de la localité ont clamé leur colère en affirmant avoir rapporté le cas dès la survenue de l’accident. « Nous avons appelé le 170 à plusieurs reprises. Les responsables du sentier l’ont fait au moment où cela s’est produit. Par la suite, même un agent de police a appelé pour rapporter le cas mais rien n’a été fait jusqu’à maintenant (NdlR : 22 heures hier) », lance avec véhémence un des habitants. Il ajoute que « la personne responsable pour relancer la distribution d’eau en fin d’après-midi, l’a fait sans se soucier de ce problème grave ». Les habitants notent aussi le danger d’un aquaplaning des véhicules sur la route principale. « L’eau déferle depuis 15 heures et la route principale est remplie d’eau », poursuit notre interlocuteur. Au niveau de la hotline de la Central Water Authority, l’on confirme qu’effectivement des plaintes ont été enregistrées à ce sujet et qu’une équipe s’est rendue sur place. Cependant, des habitants persistent à dire que jusqu’à 22 heures, personne ne s’est rendu sur les lieux et que l’eau continue à se perdre en abondance.
Or, Maurice a souffert d’une longue période de sécheresse avec pour conséquence des coupures d’eau drastiques dans toute l’île. Faut-il une nouvelle période de sécheresse pour que les autorités prennent conscience de l’importance de préserver l’eau, source de vie ? Faut-il un nouvel accident de la route pour qu’elles assument leurs responsabilités ? Le niveau d’eau à Mare-aux-Vacoas justifie-t-il un tel gaspillage ? Souhaitons que ce tuyau soit réparé dans les plus brefs délais.