L’Anglo Mauritius Open revient. Le plus grand tournoi national de tennis sur terre battue prend son envol demain sur les courts du Rose-Hill Club. Et cette 12e édition ne manquera pas d’attraits avec notamment les primes qui ont été revues à la hausse.
Les vainqueurs du simple hommes et simple dames repartiront avec Rs 20 000 chacun et les finalistes Rs 10 000 chacun. À ces cash prizes s’ajoutent une prime de Rs 300 pour chaque joueur qui passera un tour chez les seniors et vétérans. Ce qui fait que les vainqueurs empocheront des prix bonus en sus de leurs primes.
Lors d’une présentation effectuée hier après-midi dans les locaux d’Anglo Mauritius, Louis Rivalland, Groupe Chief Executive de la compagnie d’assurance, a exprimé toute sa joie de renouveler son soutien à la Fédération mauricienne de tennis (FMT) « qui fédère le sport à Maurice » et au club organisateur du tournoi avec lequel un accord de partenariat existe depuis 2003. « Nous remercions tous ceux qui ont travaillé à la concrétisation de cette nouvelle édition. Nous sommes très heureux et fiers de continuer à apporter notre soutien à ce tournoi par excellence destiné aux adultes et aux jeunes. Notre soutien vise à former et encourager les jeunes à se mettre au tennis », a-t-il fait ressortir.
Le tournoi qui devrait rassembler environ 400 joueurs de 6 à 60 ans sera également marqué en avant-première par un match d’exhibition de tennis en fauteuil roulant, une façon de « saluer le talent et les efforts des handicapés. Nous espérons que les spectateurs seront nombreux à y assister », a soutenu Louis Rivalland. Il avait à ses côtés Kamil Patel, président de la FMT, Marc Hein, président du Club de Rose-Hill, et Dominique Thomas, directeur du tournoi. Pour le président de la fédération de tennis, « c’est l’un des tournois phares du calendrier, notre Roland Garros à nous ». Il a salué les idées novatrices qui sont fréquemment mises en place pour rendre plus attrayant le tournoi, « des idées qui nous inspirent à la fédération ».
Marc Hein a pour sa part fait ressortir toute l’importance des relations de partenariat liant les trois parties dans leur engagement commun dans la promotion du tennis. Il a rappelé que le tournoi est homologué au niveau national et a salué à son tour l’apport du sponsor « sans lequel le tournoi ne serait pas devenu ce qu’il est ». Il a profité de l’occasion pour dédier une pensée spéciale à Jean-Claude Sauzier et Jean-Roland Desvaux de Marigny, récemment décédés.
Le tournoi se déroulera sur deux semaines, selon la formule dite progressiste, et ce, jusqu’au 8 novembre, date de la phase finale. Les jeunes y seront en action entre 9h et 12h, les plus jeunes de 14h à 17h, alors que les deux grandes finales se joueront à partir de 14h, a indiqué Dominique Thomas. Les tableaux progressistes offrent l’avantage aux joueurs d’évoluer face à des adversaires du même niveau au fur et à mesure qu’ils avancent dans les tableaux. 42 matches marqueront le coup d’envoi demain et 68 vendredi, soit un total de 760 matches sur l’ensemble du tournoi.