Il n’a pas tenu le choc. Hier, Enzo Couacaud a été stoppé 6-3, 6-4 en demi-finales du simple hommes par l’Australien Nick Kyrgios, n°3 mondial junior et 2e tête de série du tableau, lors du AGL Traralgon International, tournoi de grade 1 servant de prélude aux Internationaux Juniors d’Australie qui débutent lundi prochain à Melbourne. Le Mauricien n’a toutefois pas été privé d’une place en finale du double hommes avec l’Italien Stefano Napolitano. Ils affrontent aujourd’hui pour le titre l’Australien Harry Boucher associé au Néo-Zélandais Cameron Norrie.
Une victoire pourrait être pour Couacaud (38e jr mondial) bien plus qu’une belle revanche, après son élimination du simple par un adversaire qui s’est avéré, comme prévu, plus fort. Car Nick Kyrgios n’est pas né de la dernière pluie sur le circuit mondial junior. Il avait été quart de finaliste à l’US Open Jr l’an dernier et avait perdu au 2e tour (32e de finale) à Roland Garros Jr.
A New York, Kyrgios avait échoué 6-2, 3-6, 4-6 face au Canadien Filip Peliwo, à l’époque n°1 mondial junior, et avait perdu la finale du double hommes. Par contre, il avait brandi la coupe du double hommes tour à tour à Roland Garros Jr et Wimbledon Jr après avoir atteint le carré d’as à Melbourne Jr. À Londres, il avait été éliminé 3-6, 1-6 en quarts de finale du simple par l’Italien Gianluigui Quinzi, celui-là même qui a sombré en tant que super favori — n°2 mondial — au 3e tour, mardi à Melbourne, dans le présent tournoi face au Français Maxime Hamou 3-6, 2-6.
Aujourd’hui, Kyrgios n’a d’autre choix que d’affronter en finale du simple homme, le Sud-Africain Wayne Montgomery (n°6), son partenaire avec lequel il avait enlevé le titre du double hommes l’an dernier. Mais l’Australien est de loin bien parti pour faire la différence, sauf si son adversaire lui vole la vedette. Car, hier Montgomery a dû aller jusqu’au 3e set pour vaincre 6-0, 3-6, 7-6 (4) le coriace Japonais Yoshihito Nishioka, 12e favori du tableau. Mais sur un court et bien plus dans une finale, rien n’est joué d’avance, le Sud-Africain ayant atteint les quarts de finale à l’US Open Jr et les 16es de finale à Roland Garros Jr l’an dernier.
Quant à Enzo Couacaud, qui évolue sous le drapeau français, il poursuit donc l’aventure aujourd’hui en finale du double hommes avec l’Italien Stefano Napolitano. Le tandem a fait chuter hier en demi-finales les Australiens Jay Andrijic et Bradley Monsley 4-6, 7-6 (10), 10-4. Leurs adversaires désignés, Harry Boucher (Aus) et Cameron Norrie (N-Z) ont dû également s’accrocher pour venir à bout de la paire composée de Karen Khachanov (Rus) et Franco Miocic (Cro), 6-4, 4-6, 13-11.