Les tennismen et tenniswomen locaux ont rendez-vous à partir de ce samedi au Gymkhana pour le tournoi de tennis qui revient après 13 ans d’absence. Les organisateurs ainsi que les représentants du sponsor ont réuni la presse hier à Vacoas pour présenter la compétition.
Les entrées sont d’ores et déjà finalisées. Bernard Thomas, juge-arbitre du Barclays Mauritius Gymkhana Grass Open, annonce 192 entrées, dont 17 en féminin et un total de 91 inscriptions chez les juniors. « Ce tournoi aura une certaine portée internationale, puisque nous aurons des joueurs de Pologne, des USA et de Madagascar en lice », avance-t-il.
Ce tournoi réjouit d’ailleurs Kamil Patel, président de la Fédération mauricienne de tennis. Selon ce dernier, ce tournoi revêt une importance certaine pour les joueurs. Surtout que la jeune génération n’a jamais évolué sur cette surface si particulière.
« La dernière fois que j’ai participé à un tournoi sur gazon remonte à très longtemps. À l’époque, le tournoi de Gymkhana était l’un des plus importants », a-t-il indiqué, osant même un parallèle en déclarant que « ce tournoi est notre Wimbledon ». De plus, ce sera selon lui une nouvelle expérience pour les joueurs. « C’est le moment pour les jeunes qui n’ont jamais joué sur du gazon ».
De son côté, le DTN de la FMT, George Oyoo, a parlé d’un événement spécial, le gazon étant une surface très particulière. « Personnellement, je n’ai jamais joué sur du gazon. Mais je sais que c’est particulier, puisqu’il faut une tout autre technique ». La surface, dit-il, renvoie des rebonds rapides. « Les joueurs devront être un peu plus rapides. Ce sera un nouveau challenge, surtout pour ceux qui aspirent à évoluer sur le circuit professionnel ».
Le président du Mauritius Gymkhana Club, Anand Chakowa, explique que le club a décidé de relancer ce tournoi sur gazon dans une idée d’expansion. « Depuis une dizaines d’années, les tournois de tennis sur gazon ont connu un ralentissement. Le comité exécutif du club a décidé d’un commun accord de relancer cette discipline ». Il annonce également la venue de joueurs de La Réunion. « D’autres tournois et échanges sont prévus dans les mois à venir ».
Franco Davis, directeur suppléant de Barclays Maurice, a lui aussi fait l’éloge de ce tournoi, mais aussi du sport en général. « On sait tous que le sport fédère et est un élément catalyseur. Barclays Maurice s’est fixé pour mission de bâtir une société meilleure, plus saine et plus inclusive ».
Poursuivant avec l’implication de l’institution bancaire dans le sport, le directeur suppléant s’est dit ravi de pouvoir donner la chance aux joueurs de tennis de montrer leur talent. « Ce tournoi sera l’occasion pour les joueurs mauriciens et étrangers de montrer ce qu’ils valent. Je tiens d’ailleurs à remercier le Mauritius Gymkhana Club d’avoir accepté d’être à nos côtés dans le cadre de cette initiative ».
Soulignons au passage que les finales se disputeront le 17 octobre. Les vainqueurs en simples hommes et dames toucheront chacun Rs 10 000, alors que les finalistes la moitié de la somme. En parallèle, les plus jeunes (6-12 ans) pourront s’initier au tennis le 17 octobre prochain, avant le coup d’envoi des finales. Ils seront initiés à la discipline par Advantage Tennis.