On verra un Mauricien en demi-finale du circuit international U18, qui se tient actuellement au centre national de tennis à Petit Camp. Engagés en double garçons, Christopher Fok Kow associé au Namibien Schalk Van Schalkwyk ont validé leur ticket pour le tour suivant grâce à leur victoire face aux Malgaches Aina Rakotozandriny et Toky Ranaivo. À savoir que les finales sont prévues demain à partir de 9h.

La paire Christopher Fok Kow-Schalk Van Schalkwyk a battu en quart de finale Aina Rakotozandriny-Toky Ranaivo 2-1, soit 6-4, 4-6, 10-3. Aujourd’hui, Fok Kow et Van Schalkwyk devront tout faire afin de se hisser en finale, mais pour cela ils devront trouver les arguments pour vaincre le tandem composé du Malaisien Darrshan Suresh et du Philippin Jose Antonio Tria. Ces derniers ont battu en quarts la paire Emmanuel Lucas (Fra)-Mann Shah (1 (Ind) 7-6 (4), 6-4. Charl Morgan (Afr. du Sud)-Sebastian Nothhaft (Hkg)/Gabriel Bilinski-Piotr Pawlak (Pol) constitue l’autre demi-finale.

En simple garçons, la hiérarchie a été respectée. Les têtes de série n°1 (Mann Shah) et n°2 (Charl Morgan) se sont imposées sans trop forcer. Si l’Indien Mann Shah a battu le Malgache 2-0 (6-3, 6-3), le Sud-Africain Morgan a lui écarté Jose Antonia Tria 2-0 (7-5, 6-0). Ce matin, Shah devait défier Schalk Van Schalkwyk et le Hong-Kongais Sebastian Nothhaft était opposé à Morgan.

En simple filles, l’Indienne Tanisha Kashyap a battu la Taïwanaise Skia Kung 2-0 (6-2, 6-2) et aura en demis pour adversaire la Sud-Africaine Maretha Burger, qui a facilement pris l’avantage sur la Malgache Mialy Ranaivo sur le score de 2-0 (6-4, 6-2). Quant à l’autre demi-finale, elle opposera la tête de série n°1, la Polonaise Weronika Baszak, à la Malgache Narindra Corrine Ranaivo.

En double filles, la paire Weronika Baszak-Tanisha Kashyap, la grande favorite des demis, devra battre le tandem Skia Kung-Rufaro Magarira pour une place une finale. L’autre demi-finale à l’affiche cet après-midi voit en action la paire danoise Amanda Rohde-Nikoline Gullacksen face aux Sud-Africaines Maretha Burger et Naledi Manyube.