La 4e édition du Beryl Rose Open, compétition de tennis de table, se tient ce matin à partir de 10h au Centre National (Beau-Bassin) à partir de 10h. Allan Arnachellum, vainqueur de la précédente édition, sera attendu au tournant chez les seniors masculins tandis que chez les dames, Isabelle Chowree s’annonce comme la grande favorite en l’absence de la tenante du titre Widaad Gukhool.  
160 pongistes sont attendus ce matin pour l’une des compétitions phares de l’Association Mauricienne de Tennis de Table (AMTT)/ le Beryl Rose Open. Les joueurs seront ainsi répartis dans les différentes catégories au programme, à savoir Poussin, Benjamin, Minime, Cadet, Junior, Senior et Vétéran. Ce tournoi s’annonce très disputé notamment en masculin ou plusieurs pongistes peuvent briguer le titre de champion en simple hommes (senior). Nous pensons à Allan Arnachellum (tenant du titre), Wassiim Gukhool, Warren Li Kam Wa et Jason Pontoise. « Ces quatre devraient a priori sortir du lot. Ils sont dans une excellente forme », fait ressortir l’entraîneur national, Rajessen Desscann.
Pour rappel, l’année dernière lors de cette même compétition, le titre était revenu à Arnachellum. On se souvient que ce dernier avait eu toutes les peines du monde pour se défaire du vaillant Wassiim Gukhool. Le finaliste avait enlevé le premier set, avant de céder sur les deux suivants, puis repris l’avantage au quatrième jeu, avant de voir Arnachellum faire preuve de plus de réalisme dans le dernier set pour s’imposer sur le fil 3-2 (5-11, 11-9, 11-7, 6-11, 11-7). Chez les dames, il n’y avait pas vraiment eu de surprise puisque c’est Widaad Gukhool qui avait été la plus forte dans une ligue à quatre composée de Caroline Ramasawmy, Jaisina Newaj et Isabelle Chowree.
Pour cette nouvelle édition, pas de Widaad Gukhool. C’est Isabelle Chowree qui s’annonce comme la grande favorite. Elle devra toutefois se méfier de Sheetul Goodur, Caroline Ramasawmy ou encore la très prometteuse Élodie Ho Wan Kau. « Cette compétition permettra aux joueurs de se situer après la dernière compétition, le OMG Table-Tennis Open, qui avait eu lieu au mois de juin. À la veille des Jeux des Îles de l’Océan Indien, prévus l’année prochaine, il est important pour le staff technique de la fédération de voir les pongistes à l’oeuvre », explique Rajessen Desscann. Il ajoute que « Ce sera également l’occasion de les juger en vue du tournoi international de Maurice programmé pour le 6-7 septembre prochain. Ils devront impérativement sortir le grand jeu », souligne notre interlocuteur.
Pour rappel, les autres vainqueurs de la précédente éditions étaient Wassiim Gukhool & Isabelle Chowree chez les juniors. Lorie Yee Kin Sien, issue du projet Baby Ping Elite avait, pour sa part, été sacrée chez les cadettes. Pour la petite histoire, elle avait subi la dure loi de Pratna Jalim en finale chez les minimes, s’inclinant 3-2 (8-11, 9-11, 11-8, 11-8, 12-10). Le public est attendu en grand nombre ce matin. Les finales se tiendront aux alentours de 17h.