Les pongistes mauriciens n’ont pu faire mieux qu’une place en quarts de finale pour les filles, alors que les garçons n’ont pas passé le cap de la phase de poules lors des Jeux africains.
La défaite 3-0 est dure à supporter car les Mauriciennes avaient fait le plus difficile en sortant deuxièmes de la poule D. Widaad Gukhool, Isabelle Chowree et Pratna Jalim n’ont pu se défaire de l’Algérie, l’un des favoris de la compétition. Laid Islem a ouvert la voie en remportant son premier challenge face à Widaad Gukhool, non sans que cette dernière ne lui ait opposé une belle résistance. En effet, l’Algérienne s’est imposée 3-2 (11-6, 5-11, 9-11, 11-8, 11-6).
Sannah Lagsir imitait Islem en prenant cette fois la mesure d’Isabelle Chowree 3-1 (11-7, 13-11, 9-11, 11-7). Forte de ces deux victoires, les Algériennes abordaient le double décisif plus sereinement. Un état d’esprit qui se ressentira dans le score final, avec une victoire 3-0 (11-5, 12-10, 11-6).
Pour les garçons, l’aventure était un peu plus compliquée à gérer. En effet, les Mauriciens ne sont pas parvenus à sortir du groupe C. Les Mauriciens ont successivement été défaits par l’Angola (3-0), le Congo-Brazzaville et le Ghana. La seule victoire à mettre à leur actif est celle contre le Kenya (3-0).
Cet unique succès leur permet de terminer à la quatrième place, derrière le Ghana, le Congo-Brazzaville et l’Angola.
Ensuite, dans le match de classement, le trio Allan Arnachellum, Jason Pontoise et Miguel Inguil a pris la mesure du Soudan 3-0.
La finale par équipes en féminin a vu la victoire de l’Égypte, qui retient son titre acquis à Maputo en 2011, alors que le Nigeria a pris sa revanche sur les Égyptiens chez les messieurs. Les compétitions individuelles commencent aujourd’hui, avec les tableaux de doubles hommes, dames et mixte.