Warren Li Kam Wa et Widaad Gukhool ont ajouté une nouvelle ligne à leur jeune palmarès en remportant dimanche la ligue nationale de tennis de table en D1 et D2 respectivement. Le premier n’a connu qu’une défaite au cours de cette campagne alors que l’autre a su se ressaisir après ses deux défaites enregistrées le week-end dernier.
Dans le match qu’il ne fallait pas perdre pour Warren Li Kam Wa et Allan Arnachellum, c’est le champion de Maurice qui allait se montrer le plus réaliste, l’emportant sur le score sans appel de 3-1. Une performance qui a fait oublier sa défaite de dimanche dernier aux mains de Wassiim Gukhool.
C’est donc avec la plus petite marge qu’il remporte la version 2012 de la ligue de l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT). Son bilan des deux manches (aller et retour) : 30 rencontres jouées pour 59 points récoltés et une seule défaite enregistrée. Personne n’a fait mieux.
Au deuxième rang, on retrouve Allan Arnachellum, qui a défendu vaillamment ses chances. Mais lui, au contraire de Warren Li Kam, a perdu la rencontre cruciale dimanche dernier.
À la troisième place, on retrouve le jeune et surprenant Wassiim Gukhool. C’est d’ailleurs lui la révélation de ce tournoi, avec sa victoire face à Warren Li Kam Wa, justement. Au décompte final, il totalise 30 rencontres, dont 26 gagnées, pour 56 points. C’est d’ailleurs un quatuor de moins de 25 ans qui compose la tête de ce classement. Oomar Ahmed, quatrième, est arrivé avec 20 victoires et 10 défaites, une de mieux que Kevin Arékion.
En D2, Widaad Gukhool semblait trop forte depuis le début. À l’issue des deux premières journées, elle totalisait déjà 19 victoires. Mais son petit couac la semaine dernière, aux mains de Jason Pontoise et Sheik Hossen Razally, l’a incitée à plus de prudence.
Cependant, elle a su redresser le cap pour maintenir son avance à deux points devant Pontoise. Ainsi, elle totalise 38 rencontres, 36 victoires, deux défaites et 74 unités. Jason Pontoise, lui, arrive avec 72 points (34 victoires et quatre défaites). Au troisième rang, on retrouve Ajmal Jeerooburkhan, avec 31 victoires et 69 points au compteur. Ce trio se retrouve donc en D1 pour la prochaine saison.
La lutte pour le maintien en D1 aura aussi proposé de belles joutes. Trois joueurs se retrouveront en D2. Hans Ramoo, 16e avec 11 victoires, 19 défaites et 41 points, Ravin Keesoondoyal, 9 succès, 21 défaites et 39 unités, et Kisten Poinen, 8 victoires et 22 défaites pour 38 points, tenteront de briguer une place en D1 l’année prochaine. Caroline Ramaswmy, Oumar Jaufurally et Jean Claude Hon Pin descendent d’un palier et se retrouvent en D3.