Le Centre national de tennis de table à Beau-Bassin se transformera, du 3 au 12 avril prochain, en capitale mondiale de la discipline en accueillant pour la première fois une étape du World Junior Circuit et les championnats d’Afrique jeunes. Le comité organisateur est entré dans la dernière phase du projet en présentant les partenaires de l’événement, dont Huawei, sponsor principal de la compétition.
Lors d’un point de presse tenu au Labourdonnais Court à Port-Louis, les intervenants ont tous salué l’action de l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT), qui a relevé le défi organisationnel. « C’est avec l’aide des membres du comité que nous avons pu mettre sur pied une telle organisation », a rappelé Asheeta Beenessreesingh, présidente de l’AMTT.
Ce point de presse a été l’occasion pour elle de remercier les sponsors qui ont généreusement contribué au succès de l’événement. « Sans les sponsors, nous n’aurions pas pu nous lancer dans un tel défi », a encore souligné la présidente de l’AMTT.
Ce sera, selon elle, l’occasion de voir les pongistes en action et particulièrement le moment d’évaluer les jeunes pousses du projet Baby Ping Elite. « Nous avons consenti à des efforts pour ce projet et ils auront la chance de montrer les progrès qu’ils ont accompli ».
Les représentants des deux principaux sponsors, Huawei Technologies et BAI, Shao Jie et Nicolas Ricard, ont tous les deux félicité l’AMTT pour avoir chapeauté l’organisation. « À la BAI, nous avons toujours soutenu le sport parce que nous partageons les valeurs de l’esprit de compétition et de respect ».
Du point de vue technique, ils seront plus de 100 pongistes à s’affronter pendant les deux compétitions. 22 pays, dont 11 pour le World Junior Circuit, seront représentés pendant les dix jours. « On peut s’attendre à de très belles rencontres ».
Les pongistes seront alignés dans trois catégories pour le World Junior Circuit et deux catégories pour les championnats d’Afrique. Ainsi, le tournoi mini-cadets concernera les joueurs de moins de 13 ans, les cadets devront être âgés de moins de 15 ans et les juniors ne devront pas avoir plus de 17 ans.
Par contre, seulement les cadets et les juniors seront concernés par les championnats d’Afrique. « Ce sont les recommandations de la Fédération internationale. De plus, cela donnera du temps de jeu à nos pongistes », a souligné l’entraîneur Rajessen Desscann, qui sera à la tête de l’équipe nationale.
Le World Junior Circuit comportera les épreuves de simple (hommes et dames), double (hommes et dames) et mixte dans chacune des catégories. « Cela nous aidera à maximiser notre participation, avec beaucoup de matches à jouer. Les pongistes vont sortir de là gagnants », ajoute le directeur technique fédéral, Patrick Sahajasein, qui sera lui aussi à la tête des sélections nationales.
Ce tournoi verra l’introduction des balles en plastique à Maurice. Cette nouvelle matière, un peu plus lourde que la celluloïde, servira à assurer le spectacle. « C’est une autre recommandation de la Fédération internationale. Nous avons déjà reçu 700  balles pour la compétition », poursuit le DTF.
Notons que les championnats d’Afrique cadets seront qualificatifs pour le World Cadet Challenge, dont le lieu n’a pas encore été annoncé.