Un trophée challenge sur lequel seront inscrits les noms des précédents vainqueurs du simple hommes et simple dames : c’est la nouveauté qui marquera vendredi le début de la 10e édition de l’Anglo Mauritius Open de tennis qui se disputera sur terre battue au Club de Rose-Hill. La présentation a eu lieu hier à l’Anglo Mauritius House à Port-Louis.
C’est le plus grand tournoi mauricien à se dérouler sur terre battue et l’initiative d’introduire cette année un trophée challenge portant l’inscription des précédents lauréats vise surtout à rendre mémorable leurs victoires. Mais elle vise également à « valoriser, motiver et récompenser de manière spéciale les joueurs mauriciens », a fait ressortir Louis Rivalland, Group Chief Executive d’Anglo-Mauritius.
Il a également évoqué le partenariat qui existe avec le club organisateur. « Au cours de ces dix dernières années, nous avons créé, soutenu et vu grandir l’Anglo-Mauritius Terre Battue Championship. Aujourd’hui, c’est avec beaucoup de satisfaction que nous constatons qu’il est devenu le plus grand tournoi de tennis sur terre battue à Maurice », a-t-il déclaré.
Selon les organisateurs, le tournoi accueillera plus « de 300 joueurs de 8 ans à 60 ans incluant des jeunes de 8 à 11 ans inscrits au mini-tennis. » Comme les années précédentes, les résultats seront retenus pour le classement national. Yves Hein, président du Club de Rose-Hill, et Dominique Thomas, directeur du tournoi, ont exprimé leur joie et leur confiance de pouvoir compter une fois de plus sur le soutien du commanditaire pour accueillir cette nouvelle édition.
On se souvient que l’année dernière, à l’occasion des 60 ans d’Anglo-Mauritius, le tournoi avait été pour la première fois doté de primes dans les deux catégories les plus prisées avec une accumulation de gains de Rs 500 pour chaque match remporté dans les deux tableaux.
Lors de la présentation hier, le Group Swan a également remis un chèque d’une valeur de Rs 200 000 au Trust Fund for Excellence in Sports (TFES) en gage « du renouvellement de son engagement envers le sport à Maurice. » « La pratique d’un sport et les valeurs qui y sont liées tiennent une place importante au sein de notre compagnie. La Swan Group Foundation continuera à apporter son soutien au développement du sport mauricien car il reste un vecteur efficace d’éducation et un outil à fort impact social. Nous sommes heureux de nous associer au TFES pour encourager et former les jeunes au tennis », dira Louis Rivalland pour conclure.