Quatre jeunes badistes, à savoir Aatish Lubah, Julien Paul, Shama Sandooyea et Aurélie Allet ont mis le cap vendredi soir sur la Malaisie pour un stage de deux semaines. Le but de ce stage est avant tout de permettre à ces jeunes raquettes de connaître la réalité du haut niveau et leur faire progresser en vue des Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) de 2015, qui demeure l’objectif principal.
« Les Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) de 2015 sont très importants. Ces jeunes badistes seront amenés à défendre le quadricolore lors de ce grand rendez-vous. Ils sont tous âgés entre 15 et 16 ans et devront s’améliorer pour ainsi être à la hauteur de l’évènement », a clairement indiqué le Chief Executive du Trust For Excellence In Sports (TFES), Michael Glover, lors d’une rencontre avec les parents et entraîneurs des badistes mardi dernier au gymnase de badminton à Rose-Hill.
Michael Glover a spécifié que ce stage les permettra d’acquérir le maximum d’expérience et les fera gagner en maturité. « Ce sera très dur au début. Certains éprouveront des difficultés à tenir le rythme mais il faudra s’accrocher car c’est ce qu’exige le haut niveau. Il faudra toujours se donner à 200% et faire preuve de beaucoup de persévérance et de bonne volonté. C’est la clé de la réussite », a-t-il ajouté.
Aatish Lubah : une valeur sûre
Raj Gaya, président de l’Association Mauricienne de Badminton (AMB) a souligné que ces jeunes ont besoin de se frotter aux meilleurs et qu’ils doivent venir reproduire ce qu’ils ont appris. « Plusieurs des meilleurs joueurs du monde sont en Malaisie. Nos badistes sortiront grandis de ce stage. Mais il ne faut pas consommer uniquement, il faut également partager. Les quatre badistes auront la responsabilité de venir partager ce qu’ils ont appris avec leurs entraîneurs pour que ces derniers puissent suivre leur progression et les pousser encore plus lors des entraînements », a-t-il avancé. Les quatre badistes sont donc conscients de ce qui les attend en terre malaisienne.
Aatish Lubah est l’une des valeures sûres du badminton local. Cet adolescent de 16 ans, élève en Lower VI au Collège du St Esprit à Quatre-Bornes, avait frappé fort le mois dernier en effectuant une prestation remarquable. En effet, il a atteint la finale du simple hommes lors du Republic Open tenu au centre national de badminton à Rose-Hill et s’est incliné en trois sets serrés face à l’expérimenté Kiran Baboolall.
Pour rappel, l’an dernier, il avait été finaliste des championnats d’Afrique juniors à Maurice même.
Il compte tout donner lors de ce stage, lui qui caresse le rêve de briller sur le plan national et international. « Je vais tout donner. C’est une grande opportunité pour moi de me frotter aux meilleurs et je compte engranger le maximum d’expérience. Je voudrais être champion de Maurice un jour et bien évidemment briller aux Jeux des Îles de l’Océan Indien dans trois ans », a t-il fait ressortir.
Originaire de Rivière du Rempart, Aatish Lubah est très régulier à l’entraînement. « Je m’entraîne quatre fois par semaine durant deux heures. J’ai toujours été un passionné de badminton. Je veux réussir et je donnerais le maximum pour atteindre mes objectifs. Ce stage est un bonus pour moi et je donnerais le maximum pour prouver que je méritais d’y aller. Je suis confiant de réussir », a indiqué Aatish Lubah. Il est à noter que les quatre badistes rejoignent ainsi Christopher Paul et Kate Foo Kune qui sont déjà en Malaisie et qui suivent actuellement un entraînement intensif.