Solar Star a profité de sa légère charge et son parcours en Or pour forcer la diffe2rence en ligne droite

Les outsiders et les poids légers sont souvent de la fête dans cette course de préparation en vue du Maiden, avions-nous écrit dans notre avant-papier. Cela s’est confirmé samedi avec la victoire de Solar Star. Mais le Maiden sera une toute autre paire de manches avec le retour au premier plan du vainqueur 2017 Enaad.

On a eu droit à une course rondement menée sous l’impulsion de Kingamambo’s Legacy. Il faut aussi dire l’importance de la part de Parachute Man, qui a fait que le leader n’a pas pu réellement souffler dans le parcours. On peut penser que son entourage ou son jockey a surestimé les capacités actuelles de Kingmambo’s Legacy. En ce qui concerne Parachute Man, on peut sans se tromper avancer qu’il n’est plus le même cheval et qu’il souffre de ses poumons et mérite la retraite. On peut aussi croire que Kingmambo’s Legacy n’était pas à son meilleur niveau samedi dernier et qu’il sera plus à son affaire dans le Maiden. Solar Star a eu tout à son avantage. Le rythme était bon et il a pu suivre tranquillement à la corde, laissant Parachute Man et Dawn Raid mettre la pression sur le meneur. C’est bien qu’il ait gagné, surtout qu’il avait l’avantage au poids. Mais sa tâche s’annonce plus compliquée dans le Maiden qui est couru à poids d’âge.

L’agréable surprise est venue d’Enaad. Certes, on l’avait trouvé en progrès à l’entraînement, mais on ne s’attendait qu’il s’améliore autant pour disputer la victoire. Ramapatee Gujadhur peut être satisfait de cette performance et s’attendre à voir son représentant réaliser le doublé en septembre. Ten Gun Salute n’a pas à rougir de cette défaite avec sa troisième place à l’arrivée. Mais son entourage a de quoi s’inquiéter vu qu’Enaad est remonté au créneau et s’annonce comme un rude adversaire. Mais tout n’est pas perdu vu que le Ruban Bleu se dispute à poids d’âge. Ce sont ces chevaux qui seront les plus en vue dans un mois dans la plus prestigieuse course du calendrier hippique. Les autres seront nettement désavantagés au niveau du poids.

Si on en revient à la course de samedi dernier, on peut penser que Dawn Raid a montré ses limites quand une épreuve est autant lancée. Au fait, il aurait sûrement dû camper sur une course plus tranquille, un peu à la manière de Solar Star, pour avoir une chance de briller, surtout qu’il avait raté sa mise en action. Il faut aussi souligner qu’il avait un poids défavorable par rapport à certains de ses adversaires du jour. On a été quelque peu déçu de Our Emperor. Mais au final, on dira que cette course est venue un peu trop tôt pour lui. Aussi, il ne faut pas oublier que lors de ses débuts, il avait tiré avantage du tempo de sénateur imposé par Dawn Raid pour se faire remarquer en fin de parcours. Cette fois, c’est au niveau du stamina que tout s’est joué et il n’était visiblement pas prêt après avoir été contraint à faire les extérieurs. St Tropez peut être mis dans le même cas, sauf qu’il avait la transition 1450m-2200m comme difficulté à surmonter. Il n’a pu passer ce cap, mais il ne faut pas pour autant l’éliminer. Il faudra voir comment il a pris cette course.
En attendant, l’entourage de Solar Star peut espérer conquérir un trophée qui lui a toujours échappé ces derniers temps.

LES AUTRES COURSES

Jameer Allyhosain à une longueur de Robbie Fradd

1. Gilbert Rousset a eu raison d’aligner Red Line Captain pour la deuxième semaine consécutive. Le cheval était déclassé dans la valeur et Nishal Teeha est à créditer d’une bonne monte, surtout pour avoir pu bien placer sa monture après que celle-ci a été incommodée peu après le départ. De la course, on dira qu’elle a été lancée sur des bases élevées, surtout dans les premiers 450m. On a vu Gstaad, Ramaas qui avait été un peu lent au départ, et Starsky se disputer le commandement. On a enregistré 11”18 et 11”29 entre les 1600 et les 1200m, et ce, en pleine montée. Puis, Starsky n’a pas pu vraiment souffler, ayant été talonné par Ramaas sur tout le parcours. Ce dernier devait céder aux 600m pour terminer à la traine. Red Line Captain était parvenu à se positionner devant Dark Liability et Nishal Teeha lui a demandé d’accélérer de loin. Il est vite revenu à la hauteur du meneur avant de se détacher. Dark Liability s’est bien battu pour terminer à une longueur. Starsky a conservé le bénéfice de la troisième place de peu devant Silver Rock, qui a terminé plaisamment pour un retour directement sur 1650m. Déception de la part de Spin A Coin (6e), qui a dû batailler pour revenir quelque peu pour terminer à une encolure de Logan.

2. Course sans problème pour Declarator, dans le sens où il n’a été nullement inquiété à l’avant et cela a été tout à fait normal de le voir faire la différence. En effet, il a pu contrôler la course à sa guise et ce n’est pas la présence de Top Of The Rock qui l’a dérangé. Robbie Fradd a voulu suivre de plus près car il savait que Declarator pourrait être seul en tête et, dans cette position, le cheval de Rameshwar Gujadhur serait redoutable. Il l’a suivi de près, mais il a payé de son audace et a été inexistant au finish. Trois chevaux ont terminé sur la même ligne dans la lutte pour la deuxième place. Au final, c’est Toa Nui, qui avait couru bien placé, qui a devancé de peu Barak Lakan. Castle a terminé fort à l’extérieur après avoir suivi dans les derniers rangs pour accrocher la quatrième place. Jama, qui a suivi dans le sillage du meneur, n’a pas accéléré. Asyouplease a été légèrement incommodé en ligne droite. Apple Jack n’a pas été dans le coup, tout comme Valerin et Fortissimo.

3. Moonrise Sensation a confirmé son dernier succès de belle manière et, du coup, Jameer Allyhosain réalisait son doublé de la journée pour reprendre la tête chez les jockeys mauriciens. Cette course a vu la chute de Brandon Louis au départ et le jeune cavalier a été transporté en clinique pour recevoir des soins après avoir été touché sous un œil. Pour en revenir à la course, on trouve que Kemal Kavur a tenté un coup tactique. Il est parti assez rapidement avant de ralentir considérablement à partir des 1400m. Il a pu ainsi souffler pendant 400m avant de repartir sur de nouvelles bases. Il a tenu bon jusqu’au dernier virage. Derrière, on avait surtout l’œil sur Avail, qui était bien décroché dans la partie initiale. Environ une dizaine de longueurs de retard vis-à-vis du leader. On trouvait aussi qu’Imran Chisty avait laissé une trop grande marge de manœuvre à Moonrise Sensation. Mais il s’est rapproché par la suite pour se retrouver non loin de celui qui pouvait être considéré comme étant son adversaire principal. Cependant, il a été forcé un peu plus vers l’extérieur et n’a pu soutenir la comparaison dans l’emballage final, surtout qu’il rendait 4 kg à son adversaire. On pensait Netflix capable de nettement mieux. Il était idéalement placé derrière Kemal Kavur, mais n’a pas accéléré. Les autres n’ont eu aucune influence sur le déroulement de la course.

4. Argo Solo a été exact au rendez-vous. Il a facilement dominé les adversaires qui lui étaient opposés. Son poursuivant le plus proche, Streetbouncer, s’est retrouvé à plus de 2 longueurs. Pour contrarier les plans d’Argo Solo, il fallait que Streetbouncer prenne un bon départ. Ce qui a été fait et un instant, certains ont pu penser que ce dernier allait prendre les devants. Mais Argo Solo est un cheval qu’il ne faut pas bousculer au départ. S’il était sollicité, il prendrait alors la poudre d’escampette et pourrait ne pas bien terminer son parcours. Après quelques mètres, il a de lui-même accéléré pour boucler le dernier kilomètre en moins de 58”. Aucun adversaire n’a pu soutenir la comparaison. Dans le dernier tournant, on a vu que Rogue Runner était facile dans son action et aurait pu être dangereux. Cela n’a été qu’une illusion. Quand Argo Solo a entamé la ligne droite, cela a été la course d’un seul cheval. Streetbouncer s’est bien accroché. On a surtout remarqué la bonne fin de course de Sea King, qui a bien terminé et qui devrait être plus à son affaire sur une distance rallongée.

5. Disco Al enfin ! Il a fallu attendre sa 10e sortie au Champ de Mars pour le voir passer le but en premier. Il faut avouer que le cheval s’est présenté dans une belle forme dans le rond des présentations et qu’il a été bien monté par Daniel Stackhouse. Il a su cette fois trouver le petit plus nécessaire pour faire la différence. Gingerbreadman avait été retiré au début de l’après-midi pour cause d’incapacité physique. La course ne s’est pas déroulée comme on s’y attendait. Du côté de Talbec, son mauvais départ a joué en sa défaveur et son jockey a opté pour la carte de la patience. I Travel Light a voulu diriger les opérations, mais il a été contré par Wild Horizon et s’est retrouvé avec le nez au vent. Ce dernier a imposé un tempo bien lent et a pu faire à sa guise dans les premiers 1100m. Même quand le rythme a accéléré au début de la descente, on a vu que Dreamforest s’est montré ardent. I Travel Light a tenté quelque chose à un kilomètre de l’arrivée, mais il a une fois encore été contré par le leader. On a alors vu que Dreamforest avait pu s’infiltrer à l’intérieur de Talbec et on s’est dit qu’il pourrait faire la différence au finish. Toutefois, il a été enfermé par Talbec peu avant le dernier tournant et on pense que c’est à ce moment-là qu’il a perdu la course. En fait, son jockey a essayé de l’infiltrer dans un passage restreint, mais Imran Chisty sur Talbec ne s’est pas laissé faire. Il a bien tenté de revenir par la suite, mais a courbé l’échine face à Disco Al. À noter que Wild Horizon a aussi terminé dans la même foulée que les deux premiers et il aurait pu l’emporter si son cavalier ne s’était pas emmêlé les crayons en fin de parcours. Il a été constaté que I Travel Light avait saigné des deux narines.

7. Le triplé pour Jameer Allyhosain avec In Your Dreams. On ne pensait pas ce cheval capable de prendre de vitesse ses adversaires, mais il l’a fait. Il a non seulement tenu bon, mais il a aussi nettement distancé ses poursuivants, avec à la clé un nouveau record pour la distance. Il faudra désormais faire mieux que 55”30 pour établir une nouvelle meilleure marque sur 990m. In Your Dream a effacé des tablettes des records Wavebreaker, qui avait réalisé 55”93 en mai. Il faut souligner qu’In Your Dreams a dévancé son poursuivant le plus proche par plus de 6L. Ce qui démontre sa nette supériorité. C’est le nouveau Trojan Quest qui s’est approprié la deuxième place, de peu devant Baron Bellet et Cape Horn. Baron Bellet aurait sûrement accroché la deuxième place si Jean-Roland Boutanive avait pris moins de temps pour se rééquilibrer après que son cheval s’est montré lent au départ.
On s’attendait à mieux de la part de Mambo Rock. Il a démarré de travers et s’est montré fautif envers Vision Of Trust, qu’il a gêné, et n’a pu accélérer par la suite. Cette victoire de Jameer Allyhosain fait qu’il prend deux longueurs d’avance sur Brandon Louis avec 14 réalisations et se retrouve juste derrière Robbie Fradd, qui ne compte qu’une victoire de plus que lui, soit 15 contre 14.

8. Dans la dernière course, First Crusade a été retiré. La raison étant que son entraîneur n’a pu lui trouver un remplaçant approprié pour l’occasion et les Racing Stewards ont accédé à la demande de Vincent Allet de le retirer de la course. Il faut sougliner que First Crusade devait être piloté par Brandon Louis, qui bénéficie d’une remise de 3 kg, mais l’apprenti s’est blessé lors de sa chute dans la troisième course et a dû déclarer forfait pour le reste de la journée. Ainsi, Afdeek a profité de l’aubaine et de l’absence de son principal challenger pour l’emporter de bout en bout et offrir le doublé à Richard Oliver et Ricky Maingard. C’est Blazing Heart qui a terminé deuxième. Il semblerait que l’apport du tongue-tie lui ait été bénéfique vu qu’il ne s’est pas arrêté à 600m de l’arrivée. Very Vary a pris la troisième place devant Resolution. Afdeek a pu facilement contrôler la course et sprinter dans le dernier kilomètre, qu’il a couvert en moins de 58”.


Robbie Fradd suspendu

Robbie Fradd devra observer une mise à pied d’une journée pour une faute d’interférence. Le Sud-Africain a plaidé coupable de la faute qui lui était imputé alors qu’il était en selle sur Mambo Rock. Peu après le départ, il a dirigé son cheval vers l’intérieur et a gêné Vision Of Trust, qui était à son intérieur. Ce dernier a été contraint à être repris par son jockey Rehaze Hoolash.

Brandon Louis s’en sort plutôt bien

Brandon Louis peut s’estimer heureux de n’avoir été que légèrement blessé lors de sa chute sur Roman Emperor. Il a été déséquilibré au départ et le film de la course a démontré qu’il a reçu un coup de la tête de son cheval, qui l’a touché en plein dans ses lunettes. Ce qui aurait provoqué une coupure sous l’œil et une perte de connaissance. Il n’a pu ainsi éviter la chute. Il est alors tombé à l’intérieur de la lice et les préposés qui sont accourus vers lui ont, l’espace d’un instant, craint le pire, car l’apprenti n’a pas tout de suite réagi avant d’ouvrir les yeux a pu ainsi se diriger vers l’ambulance qui l’a dirigé vers une clinique, où aucune fracture ou fêlure n’a été diagnostiqué. Il est toutefois resté sous observation avant de regagner son domicile le lendemain.