Dans son discours-programme, concernant le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication, le gouvernement annonce une connexion internet d’au moins 1 Mbps dans chaque foyer mauricien d’ici à 2015. Objectif : faire de Maurice une île intelligente en y assurant la connectivité à la bande passante. Le gouvernement compte en effet faire du secteur des TIC l’une de ses priorités où connectivité, croissance et développement seront les maîtres mots.
— Le projet Wi-Fi Mauritius étant maintenu, des bornes seront installées à des endroits stratégiques dans l’île dans le but de d’offrir un accès à internet à un maximum de citoyens.
— Le câble sous-marin à fibre optique LION 2 (Lower Indian Ocean Network) est opérationnel depuis la semaine dernière, offrant une connexion alternative au câble existant SAFE.
— Un exercice d’appel d’offres a été lancé pour une étude en vue de connecter Rodrigues à un câble sous-marin à fibre optique.
— Afin de placer les étudiants vivant avec un handicap sur un pied d’égalité avec les autres sur le plan de l’éducation et de l’accès aux nouvelles technologies, le gouvernement fournira durant les trois prochaines années des ordinateurs braille à ceux souffrant d’une déficience visuelle.
— L’accès à internet à un coût abordable sera garanti aux étudiants dans le besoin. Ainsi, les needy students qui passent les examens du School Certificate et du Higher School Certificate bénéficieront d’un rabais sur leur facture internet à haut débit.
— Encourager des technologies innovantes, y compris les applications mobiles, vu l’ampleur d’internet et des réseaux sociaux qui constituent des moyens puissants pour les citoyens d’interagir entre eux et avec le gouvernement.
— Le gouvernement compte aller de l’avant dans le projet d’une ICT Academy en vue de valoriser le capital humain dans ce secteur. L’académie aura pour mission de former et de fournir les talents nécessaires dans divers domaines de l’industrie des TIC. À noter que le secteur emploie à ce jour plus de 15 000 personnes avec un taux de croissance supérieur à 30 % depuis 2006.
— La Data Protection Act, garantissant le traitement des données personnelles, sera amendée de manière à intégrer les nouveaux principes internationaux de protection des données et à attirer de nouveaux investissements dans le secteur des TIC. Et ce, grâce à une circulation libre et sécurisée des données personnelles entre les investisseurs et les agents locaux. Cette loi permet de renforcer la confiance des investisseurs locaux et étrangers, fait-on ressortir.
———————————————————————————————————————————
ÉNERGIE: Durabilité, efficacité et accessibilité
Pour le gouvernement, durabilité, efficacité et accessibilité sont les maîtres mots en matière énergétique, qui est un ingrédient essentiel pour une bonne qualité de vie, et très important pour l’activité économique. Plusieurs mesures seront implémentées en vue d’encourager l’utilisation de l’énergie renouvelable :
— Finalisation avec l’aide internationale du Master Plan for Renewable Energy ;
— Production de 30 MW d’électricité éolienne pour alimenter le réseau national en 2013 ;
– Encouragement aux petits producteurs à augmenter leur production d’énergie renouvelable et démocratiser davantage ce secteur ;
— Mise en place d’une ferme solaire d’une capacité maximale de 10 MW ;
— Mise en place d’une centrale hydroélectrique à Midlands ;
— Étude de faisabilité sur l’utilisation du gaz LPG à des fins de production d’électricité ;
— Mise en place d’une centrale à charbon d’une capacité de 100 MW d’ici à 2015 ;
— Utilisation de 5 % d’éthanol mélangé à l’essence en vue de réduire la pollution sur les routes.
———————————————————————————————————————————
Roshan Seetohul (Président de l’OTAM) : « De bonnes intentions à être réalisées »
Le discours-programme est rempli de bonnes intentions et d’actions pour le secteur des Technologies de l’information et de la Communication et de l’externalisation. Il comprend d’excellentes initiatives pour améliorer la connectivité et faire de Maurice une île prospère en matière des TIC. Il faut cependant que ces projets soient mis en place. Le secteur privé est prêt à collaborer étroitement avec le gouvernement en ce sens.
Offrir un tarif préférentiel aux élèves dans le besoin du School Certificate et du Higher School Certificate est une bonne chose. C’est aussi le cas pour le projet Wifi Mauritius. La mise en service du câble sous-marin à fibre optique LION 2 (Lower Indian Ocean Network) constitue une alternative certaine. C’est également bien que le gouvernement ambitionne de doter chaque maison mauricienne d’une connexion Internet d’au moins 1 Mbps d’ici à 2015.
Ce sont des intentions qui feront progresser le secteur. Le gouvernement a pris en compte nos demandes comme la création d’une ICT Academy. Les mesures proposées sont cohérentes avec ce que recherche le secteur privé.
———————————————————————————————————————————
Neemalen Gopal (président de la Mauritius IT Industry Association) : « Des précisions sur l’échéance des mesures »
Les mesures annoncées sont positives dans l’ensemble. Certaines ont été reprises des précédents discours du Budget comme la création de l’ICT Academy. Le gouvernement devrait donner davantage de précisions sur les échéances et dates pour la mise en oeuvre des mesures annoncées. Nous aimerons avoir une idée concrète de quand ces projets verront le jour.